Ouattara: Il étale son tribalisme, sur 36 ministres, 16 sont Dioulas

0

 

Alassane Dramane Ouattara. Président de Côte d’Ivoire. Il a abattu ses cartes politico-tribales. La structure de son nouveau gouvernement est parlante. Pas besoin de passer par quatre chemins. Sur 36 ministres, il y en a 16 de son ethnie : Dioula. Pas de polémique. Le nom Dioula évoque les malinkés ou simplement les ressortissants du Nord. Y compris les Soro. 60 ethnies en Côte d’Ivoire. Mais Ouattara n’a pas eu de complexe. C’est lui le vainqueur. La victoire des M-24. Qui peut complexer l’ami de Sarkozy, le va-t-en guerre ! 16 ministres Dioula sur un total de 36. Que les 59 ethnies se débrouillent avec les 20 postes restants ! Cela leur apprendra de ne pas faire la volonté de l’Elysée. Non, mais blague à part, nos amis nordistes sont chanceux ! Le même Ouattara, par son discours politique tribal, a complexé Laurent Gbagbo, alors au pouvoir. Gbagbo a failli donner tout le jus de la République aux mêmes Dioula.

Les nordistes. Ils étaient partout. Ils avaient presque tout. Et ce, pour qu’on ne dise pas que Gbagbo n’aime pas les nordistes, malgré ceux qui l’entourent. Mais Dieu sait combien lui sont restés fidèles. Et voilà qu’après avoir pris le pouvoir, Alassane Ouattara positionne nos amis les Dioula partout. Partout. 16 ministres Dioula sur un gouvernement qui en compte 36. Ado veut-il apprendre à Laurent Gbagbo comment se fait la bonne gouvernance pro-française et pro-américaine ? Voici la leçon de Ouattara à la Refondation complexée : Dg de la Lonaci (Loterie Nationale de Côte d’Ivoire) : Issiaka Fofana ; Dg de la Sotra (Société de Transport Abidjan) : Bouaké Méité ;

Dg du Cgfcc (Filière Café-Cacao) : Massandjé Touré-Lise

Dg de la Douane : Colonel Major Issa Coulibaly

Dg du Trésor : Adama Koné

Acct (Agent Comptable central du Trésor publique de CI) : Kader Coulibaly Aliou

Dg du Port d’Abidjan : Sié Hien

Dg du Port de San-pédro : Hilaire Marcel Lamizana (d’origine burkinabée)

Dg de la Poste de Côte d’Ivoire : Konaté Mamadou

Dg de la Banque pour le financement de l’agriculture (Bfa) : Lacina Coulibaly

Gouverneur de la Bceao : Koné Tiémoko Meyliet, etc.

Quand même ! Entre-nous, amicalement, sans passion, sans aucun esprit de tribalisme, que nous reste-t-il, à nous autres qui ne sommes ni amis à Sarkozy, ni pions d’Obama, pour assurer la pitance à nous-mêmes et à nos enfants ? Que reste-t-il aux 59 autres ethnies de Côte d’Ivoire ? Où allons-nous mettre la tête pour qu’elle soit rafraichie et portée sur la réconciliation tant prônée ? Et malgré ça, Alassane Ouattara refuse, par des moyens détournés (pressions sur des imprimeurs), que le pauvre journaliste que je suis, puisse travailler pour gagner mon petit pain. Pourquoi ?

Germain Séhoué

Source: Le Temps

Laisser une réponse