Nigeria : Buhari semble avoir compris « Il nous faut fabriquer nos propres armes ! »

0

Pour lui la solution passe par une production locale

L’annonce a été faite au cours d’une cérémonie de remise des diplômes au Collège de la Défense national d’Abuja ce vendredi 7 août 2015, le Président Muhammadu Buhari a exigé du ministère fédéral de la Défense d’établir un complexe militaro-industriel pour produire localement les armes nécessaires pour la défense nationale et la guerre contre Boko Haram.

Le Président nigérian a fustigé lors de ce même discours, le refus de plusieurs puissances étrangères de fournir des armes au Nigeria. Pour lui la solution passe par une production locale.«Nous devons élaborer des mécanismes viables pour l’autosuffisance en équipement militaire et la logistique de production complétée par les technologies étrangères avancées» avance le nouvel homme fort d’Abuja. «Le ministère de la Défense est chargé de dresser les contours clairs et mesurables pour le développement d’un complexe militaro-industriel modeste pour le Nigeria. … Nous devons appliquer une stratégie globale et de coordonner tous les éléments de la puissance nationale contre le terrorisme et l’insurrection; nous devons démontrer un leadership axé sur les résultats à tous les niveaux de commandement militaire; nous devons mettre en place une organisation optimale capable de gérer et de soutenir la performance opérationnelle; et nous devons faire preuve de confiance et de mentalité de gagnant» conclut Mohammed Buhari.

Cette décision ambitieuse et courageuse fait suite aux échecs en juillet dernie,r des négociations pour l’acquisition d’armes auprès des Etats-Unis, lors de la visite du président nigérian à son homologue américain. Buhari est revenu très courroucé par le refus catégorique des Etats-Unis de vendre les armes aux Nigeria afin de soutenir son effort de guerre dans la lutte contre Boko Haram et ce malgré le fait que la banque mondiale venait d’accorder un prêt sans intérêt pour les 10 prochaines années de 2.1 milliards de dollars en vue de la reconstruction du nord-est du Nigeria.

La stratégie de lutte contre Boko Haram post Goodluck Jonathan commence à se dessiner avec un ancien militaire à la tête de l’exécutif nigérian, il faut maintenant espérer et souhaiter que celle-ci porte ses fruits sur le terrain.

Extraits de son discours en anglais :

Muhammadu Buhari «We must evolve viable mechanisms for near-self-sufficiency in military equipment and logistics production complemented only by very advanced foreign technologies. The Ministry of Defence is being tasked to draw up clear and measurable outlines for development of a modest Military Industrial Complex for Nigeria. In this regard, it is to liaise with other strategic MDAs and industries to re-engineer the Defence Industries Corporation of Nigeria (DICON) to meet national military hardware and logistics requirements.»

«We must apply a comprehensive strategy and coordinate all elements of national power against terrorism and insurgency; we must show result oriented leadership at all levels of military command; we must set up an optimal organisation to manage and sustain operational performance; and we must show confidence and winning mentality.»

Cameroonvoice 

Laisser une réponse