Nicolas Lawson : Opposant ou cafard affamé ?

0

Après avoir passé toute sa carrière politique si il y en a eu jamais une, Nicolas va devoir affronter les réalités de toutes ses turpitudes et injures antérieures. On injurie pas le RPT quand  on n’est pas encore président de la république, mieux quand on vit encore au Togo. Les méthodes du RPT sont simples. Quiconque a mangé, bu et vient à  humilier et trahir  ce parti fini dans la poussière comme le stipule le code de bonne conduite. Et ce n’est pas Natchaba, Péré,Agbéyomé qui démentiront le Lynx!

Quand on est chef d’entreprise de l’acabit de Nicolas, on asphyxie le robinet financier et on attend. Après l’avoir laissé finir toutes ses cartouches d’insultes, le RPT va devoir bientôt lui montrer son vrai visage. Pour les élections du 4 mars 2010, Nicolas n’avait rien comme ressources financières, mieux c’est lui qui devait de l’argent aux créanciers, aux maisonniers dans le tout Lomé. Bodjona Pascal l’avait même prévu dans son plan au cas où l’opposition boycotterait les élections. Alors les 20 millions comme caution, il les a eu comme un jeu d’enfants. L’argent pour la campagne, on s’est débrouillé avec lui. Son score, le peuple le connaît. Et maintenant ? Le laisseront-ils leur lécher le cul puis lui donner ensuite à manger tel un cafard affamé ? ou ils l’enverront paître ? Pour le moment une énigme ! Mais beaucoup table pour la seconde formule.

Pour être franc, la bible (symbole de son parti le PRR) Dieu et le peuple togolais ont été trop ingrat envers le politique togolais qui a la plus grande gueule. Des trois tests 2003,2005,2010 Nicolas n’a pas dépassé le score de 1%. Le dernier test de 2010 fait de lui le bon dernier avec 0,29% des sept candidats. La CENI de Tabiou Taffa a compté 6027 bulletins des togolais qui ont accepté lui faire confiance. Pour quelqu’un qui s’est fait maître dans de l’injure comme éducation politique, le résultat est un non-évènement. Si ce n’est pas Faure Gnassingbé, c’est Gilchrist Olympio, lui Nicolas Lawson étant toujours le meilleur politique, le meilleur économiste par qui le Togo aura la zone franche redoutée à l’instar de celle de Dubaï.

Pour un pays comme le Togo qui revient de loin, la dignité et le patriotisme de ses fils devrait être le socle nouveau sur lequel devrait se retrouver les énergies, les intelligences dans un monde globalisé  où les pays africains sont les plus marginalisés.

On savait pourtant que la victoire de Faure ne lui serait pas de tout repos.Tous les amis aux longues dents se servent du confrère propagandiste www.republicoftogo.com pour rappeler au fils de la nation  qu’il peut encore compter sur eux comme si leur passage avait été bénéfique pour le Togo. Entre autres Gilbert Bawara, Antoine Folly, Bernard Walla, Nicolas Lawson sont déjà passé à la vitrine de republicoftogo pour laisser les insanités qui les discréditent davantage si Faure veut être pour une fois intelligent.

Quand on sait que Nicolas Lawson aussi faisait parti de l’armada des conseillers de Koffigoh Kokou Joseph, ancien premier ministre de la transition, on peut se faire une idée de tous les tenants et aboutissants de cet échec retentissant de la transition togolaise.

Mabizo Kiri Lynx.info

Laisser une réponse