NET. Meilleurs vœux 2013

0

Mes chers compatriotes

L’an 2012 s’en est allé, et 2013 nous tend les bras. Avant d’entrer de plain-pied dans cette nouvelle année, je voudrais, au nom des militants du Nouvel Engagement Togolais, du  Bureau Directeur National, et en mon nom personnel, vous présenter nos meilleurs vœux de santé, de courage et de prospérité.

L’année 2012 a été pour notre jeune formation celle des plus fabuleux défis. Défi de naissance (300 Togolais se sont rassemblés le 28 avril 2012 autour d’un projet commun pour créer un parti politique),  défi d’existence (9000 adhérents, membre fondateur de la coalition arc-en-ciel et  reconnaissance internationale) et surtout défi d’action (propositions d’amendements du code électoral, proposition de logiciel anti-trafic d’engrais, projet « pouvoir d’accord, Togo d’abord).

Pour le peuple togolais, l’an 2012 a été celui de deux rendez-vous cruciaux : celui du pouvoir d’achat, qui continue de baisser, et des élections locales et législatives, qui sont reléguées aux calendes grecques. Le taux de pauvreté augmente dans notre pays, les tensions sociales et syndicales sont omniprésentes, alors qu’à l’opposé, nous ne parvenons pas à consommer notre budget d’investissement économique, qu’il provienne de financements internes ou externes.

Alors, que pouvons –nous souhaiter, en dehors de la paix et la santé, au peuple togolais pour l’an 2013. Pour une fois, nous ferons abstraction de nos éternelles querelles politiques pour vous adresser un message d’espoir. Le Togo va mal, tout le monde le sait. Mais au milieu de cet océan de misères, il y a des signes d’espérance. L’espérance vient de ceux qui réussissent, et nos vœux de cette année célèbrent ces Togolais qui s’en sortent, et qui nous montrent le chemin. Le Togo de 2013 sera celui d’ASKY, de banque Atlantique, de Wages-Togo, du groupe IPC, du restaurant la Capitale, du groupe Toofan, de Aimes-Afrique, de la diaspora togolaise ou du concept Letavi. Ce Togo sera celui des Togolais, jeunes et vieux, hommes et femmes qui se lèvent tôt, qui créent la richesse, l’emploi, l’espoir et l’avenir.

Que 2013 soit l’année de l’entrepreneur, car c’est en créant la richesse qu’on pourra la partager, c’est par l’initiative privée que nous mettrons un terme à l’assistanat, à la dépendance et à la vénalité qui gangrène notre pays.

Les partis politiques tiendront leurs rôles en 2013 comme ils l’ont déjà fait en 2012, en se regroupant dans divers ensembles. Ces regroupements devraient aller plus loin, pour aboutir à une union complète de l’opposition, où l’intérêt national devrait l’emporter sur les égos et autres luttes d’influence. L’opposition devrait se mettre en ordre de marche pour remporter les élections locales et législatives, en négociant avec fermeté et doigté leurs conditions d’organisation. Mais au-delà, si nous ne trouvons pas les moyens  d’accompagner le plus grand nombre de Togolais dans la création des richesses, les seules ressources naturelles dont le Tout Puissant a doté le Togo ne suffiront pas à assurer le bien-être des Togolais dont la population croît inexorablement.

Mes chers compatriotes,

Les fêtes de fin d’année constituent un excellent moment de retrouvailles, de communion, et de réjouissance. Mais c’est aussi un exceptionnel instant de solidarité. Le bonheur n’est complet que lorsqu’il est partagé. Pour le peu que le Seigneur nous donne, pensons à le partager avec ceux qui sont démunis.

Bonne année, bonne fête, et prenez soin de vous.

Vive le Togo.–

BP: 13BP414

Tel: 90 32 47 27/ 99 53 53 23

Mail: [email protected]

Lomé Togo

 

Laisser une réponse