Michel Rocard : Il combat la corruption et aide au renforcement de la dictature

0

Devant quelque 2.000 cadres de l’administration, des institutions de la République, des députés, ministres et aussi des universitaires au Palais des congrès de Lomé, l’ancien Premier ministre, député, ministre et sénateur français s’est prononcé sur la problématique du développement au Togo et en Afrique. Venu de partout, c’est le tout Lomé qui devrait arrêter de respirer. Et pour cause . Michel Rocard est à Lomé. Pour un retraité politique français, il fallait tout un troupeau de cadres,et d’hommes politiques au garde-à-vous ? Si officiellement le socialiste et ex-premier ministre sous François Mitterand est venu pour trouver des remèdes à la corruption qui s’est logée dans toutes les poches au sommet de l’Etat et dans l’administration togolaise, officieusement la visite de l’homme est de sauver le visage trop terni du pouvoir de Faure qui met les pays qui ont avalisé son second hold up du 4 mars 2010 dans un embarra . Pour celui qui a prêté main forte à Sarkozy dans sa politique  sur l’environnement, le retard du Togo  proviendrait  : « Des pesanteurs exogènes comme : pollution, épidémies, épizooties, réchauffement climatique, un système financier international peu favorable, commerce international déséquilibré. » et plus loin, de faire une proposition : « La corruption empêche le développement et, par conséquent, il faudrait que la grosse corruption soit vraiment pourchassée et dénoncée Il vous appartient à vous tous de veiller à ce que l’appareil de l’Etat, celui de la justice et de la police puisse attaquer les gros poissons plus que les petits dans ce combat contre la corruption ». Oui ! Michel, les gros poissons devraient être mis hors d’état de piller, nous le savons tous au Togo. Mais quel poisson serait aussi si gros dans le paysage de la corruption au Togo que vous connaissez depuis 43 ans des Gnassingbé ? Tétanisé par l’hypocrisie du député, un universitaire togolais dans son exil français pense que :  » Rocard aurait mieux aider le Togo en  citant les gros poissons togolais puisqu’il les connaît déjà ; après avoir été premier ministre, donc il connait tous les secrets d’Etat. Ces pépés français en fin de vie sont une vraie plaie pour les pays africains. » Et  l’universitaire de poursuivre : « Dans le fond de sa conférence, il n’y a rien de nouveau « .

Ce que Michel Rocard n’a pas dit

On aurait attendu de celui qui a dirigé le pays des droits de l’homme qu’il commence par parler de la dictature prédatrice et rongeuse qui a envahi le Togo depuis 43 ans. On aurait attendu que Rocard égrène les différents coups d’Etat constitutionnelles et institutionnelles qu’a connu le Togo sous le règne de ses amis « les Gnassingbé » depuis que la France a rectifié le premier président Sylvanus Olympio. Là aussi rien a été signalé ! Mais que fait-il au Togo de Faure ce Rocard ?  Le  Togo connaît les maux qui le rongent pour être le bon dernier depuis près de 20 sur la côte ouest africaine et se sont  les fondamentaux  qui fondent la démocratie qui y manquent pas le bla-bla d’un député finissant. Selon ce diplômé d’études politiques, les Etats d’Afrique « sont trop divisés et le morcellement de l’Afrique paralyse le continent ». Là aussi, un discours creux comme ils savent le faire quand il s’agit de l’Afrique. Et qui a morcelé l’Afrique ? Une injure de plus et cette fois-ci à notre barbe.

Qui paye la note du sénateur socialiste ?

Très malin, le site de propagande de la République du Togo www.republicoftogo.com a vite fait de s’étendre sur l’Ecole des hautes études commerciales (HEC) qui aurait organisé la conférence tout en voilant le financier de la conférence. Selon les recoupements du Lynx et confirmées par les autorités de Lomé, c’est le pouvoir de Faure qui a payé en amont comme en aval la venue de Michel Rocard. Des millions auarient été dépensés pour une conférence dont les conclusions n’aideraient personne au Togo.

Un complexe de trop !

Le Togo regorge de fils qui ont été dans les même écoles que Michel Rocard et ont la capacité intellectuelle de tenir dans un public le discours mieux orienter et instructif que ce catalogue du déjà vu et qui ne relève rien de nouveau du sénateur. Pourquoi Faure n’a t-il pas fait appel à ces togolais éparpillés en Afrique, en Europe, au Etats-Unis… ? Une source proche du pouvoir rapporte au Lynx que : « Faure est dépassé par les évenements. Tout ce que le conseiller Charles Debbasch dit, il le fait sans réfléchir deux fois ». Somme toute, le Lynx tient à rappeler à ses lecteurs que Michel Rocard est de ceux-là qui ont toujours caressé le rêve de voir le Togo dirigé par des dictateurs. Et, il a eu la chance de le prouver à l’Union Européenne quant il était député. En 1998, c’est Eyadema Gnassingbé qui fut son choix lors des présidentielles. De ces hommes, un pays normal devrait les éviter. Mais nous sommes au Togo….

N’Paka Gnakou Zimbabwé Lynx.info

 

Laisser une réponse