Mgr Nicodème Barrigah: Il change les hôtels de luxe comme ses soutanes

0

 

Votre journal préféré vous avait déjà prévenu que Mgr Nicodème Barrigah est un prélat dangereux pour la République. En écrivant ces mots, suite à une longue enquête sur sa personne, il est fort à remarquer que nous n’avons pas tiré sur le prélat pour rien ! Mieux, le relais de Dieu sur la planète terre ne vas pas  des quatre chemins. Il vient à visage découvert. Saoule de l’argent du contribuable européen, l’homme a déposé d’abord sa valise dans un hôtel de luxe en plein cœur de Bruxelles en compagnie du chef traditionnel du peuple Notsé, qu’on décrit comme l’un des plus corrompus que le Togo possède. Un journaliste pour arrondir la pagaille par des histoires à faire dormir debout dès le retour au Togo. La Commission Vérité Réconciliation a fait, dit-on un travail de fourmis avec les préparatifs de ce voyage. Le coût et tutti quanti qui entourent ce voyage de luxe, ne nous demandé pas au Lynx de vous dresser l’ardoise. Le prélat s’en fiche ! Il a une mission, mentir et faire après un rapport sur un voyage imbécile qui ressemble fort à une ballade d’été, l’argent dans ses petits pantalons en plus.

Humilié à Bruxelles par la diaspora togolaise, les journalistes du M05 ont compté 17 personnes. Le Lynx a compté 6 après avoir défalqué ceux qui de facto devraient être du rendez-vous de la honte c’est-à-dire l’ambassadeur Félix Sagbo et sa suite. Cap sur un hôtel Sofitel sur les bordures du Rhin dans la ville de Cologne, même giffle de la diaspora togolaise à la joue gauche comme droite du prélat. Dans l’Etat de Hambourg, l’indifférence  sur fond d’humiliation était visible. Mais, téméraire le prélat l’est. Au Togo, le ridicule ne tue pas sinon ne tue plus du tout ! Le prélat au lieu de freiner, et de remarquer que ce n’est pas sa personne qui cause problème, mais toute sa procédure en amont comme en aval, semble jouer au jusqu’auboutiste. Il sait que Faure aime les faux et à son retour, il fera un rapport aussi faux. Mais que voulez-vous chers Togolais. Quand un peuple se meurt, même les Hommes de Dieu l’y aident. Et Mgr Barrigah n’est pas là pour sortir le Togo de  l’ornière si ce n’est de l’enfoncer. À Munich, il y a aussi de la bière blanche à côté des hôtels cinq étoiles. À Berlin à côtés des boutiques de Chanel de Prada et de Gucci pour votre shopping, il y a aussi les meilleures brasseries. Prost mon père !

Anicet Moutouari Lynx.info

Laisser une réponse