MESSAGE DU COORDINATEUR DU MO5 AU CONGRES DU C.M.D.T A BONN

0

                                                                                  Monsieur le Coordinateur du C.M.D.T,
Mesdames, Messieurs,
Chers compatriotes,

Venir ici à Bonn, en Allemagne, est pour moi à la fois une émotion et un devoir. Je tiens donc à remercier le Coordinateur du C.M.D.T de l’aimable et patriotique invitation qu’il a bien voulu nous adresser, nous le MO5, et dire à tous mon honneur et ma satisfaction de me trouver ce jour en présence de tant de compatriotes.
Que je sois parmi vous à ce congrès mondial, avec à mes côtés plusieurs responsables de notre Mouvement, dont le secrétaire général et porte-parole, DOGLO Agbélenko Tino, témoigne, nul n’en doute, de l’importance que nous accordons aux problèmes de notre diaspora. C’est la même importance, nous osons l’affirmer, qui inspire votre louable initiative qui constitue d’ores et déjà un facteur d’espérance.

Chers compatriotes, qu’il me soit permis avant toute chose de saluer le dévouement des pionniers de ce projet de structuration de notre diaspora. Le Congrès voudra s’associer, volontiers, à l’hommage qu’il convient de leur adresser. Je voudrais parler, entre autres, du professeur Yao Assogba, Alexis Ajavon de la DIASTODE, une organisation qui dépasse une création administrative. Que cet hommage parvienne jusqu’à eux comme le témoignage de notre reconnaissance à l’égard de leur patriotisme !

Chers compatriotes de la diaspora, il nous appartient désormais de tisser la nouvelle corde au bout de l’ancienne, de poursuivre ensemble sans relâche et sans heurt l’œuvre de structuration entreprise avec abnégation.
Cette oeuvre est d’autant plus nécessaire que notre pays le Togo reste confronté avec d’immenses problèmes : un véritable drame qui n’est pas une fatalité !
Je répéterai ce que j’ai bien souvent dit : Notre destin commun est entre nos mains, pour autant que nous sachions réagir à ce drame. Le Togo nous interpelle, le Togo, la terre de nos Aïeux nous appelle à son secours. Il n’est pas d’objectif plus urgent, aujourd’hui, que de répondre à son appel et l’engager sur la voie du progrès.
Chers compatriotes, ce congrès est comme un serment qui nous engage sans retour sur cette voie de construction. De notre sérieux dépendra, pour une large part, le bien-être de nos populations, la dignité de notre pays. Le Togo, oui, le Togo attend beaucoup de nous !
Dans cette perspective, je voudrais humblement, encore une fois, recourir à notre conscience. Il est grand temps de taire les querelles de personnes, de laisser de côté les mauvaises habitudes qui minent dangereusement notre action pour le Togo.

Chers compatriotes, faisons ce rêve de dire pour le Togo, voici venu enfin le temps d’une diaspora forte et active ; parce que mieux structurée, parce que solidaire, parce que constructive !

Vive la diaspora organisée !
Vive le Togo !

Bonn, Allemagne, le 26 juillet 2009.
Eloi Koussawo, Coordinateur Général du MO5.

Laisser une réponse