L’UE a Reparlé : Ce sera encore un » gouvernement de dialogue  » pour cinq ans !

0

Autant dénommé le prochain machin du duo Faure-Houngbo : « gouvernement de dialogue » à défaut de « gouvernement de large ouverture ». Au Togo les termes ne manquent pas et à chaque cinq ans un terme en vient à cacher un autre.

Devant Gilbert Houngbo et Gilbert Bawara , Patrick Spirlet, le chef de la délégation de la Commission européenne à Lomé peut fulminer. « L’UE poursuivra son appui au Togo et l’accompagnera dans la nécessaire étape de réconciliation et de reprise d’un dialogue basé sur la confiance entre les différents acteurs de la scène politique »,
Que veut-il insinuer ? Que cache cette phrase du blanc ? Étaient aussi présent à la réunion ces partis qui ne représentent que leur ombre. A leur actif ces partis ont des scores de 0 à 0,90%. Un instituteur à Lomé ironise au Lynx : «  Le score de tous ces partis représente le nombre d’élèves du lycée de Tokoin ». Des arrivistes aux vendeuses de diplômes, tout le beau monde était bien là : Mme Brigitte Kafui Adjamagbo-Johnson de la CDPA , Nicolas Lawson du PRR et Bassabi Kagbara du PDP étaient également à cette réception. L’indécrottable Bodjona Akoussoulelou Pascal était aussi de la fête. Pascal sait que sans la politique point d’avenir. Aucun diplôme, aucune formation, aucun métier appris ! A entendre Patrick Spirlet on se demande si il a grandi dans la jungle ou la loi du plus fort est la meilleure.

A l’entendre déverser des insanités comme si majorité est le contraire de la démocratie,on tombe des nues. Cette Union Européenne est la vraie plaie qui empêche le Togo de décoller. Quand en Grèce des manifestants caillassent tout sur le passage parce que nous voulant pas d’aide du FMI comme de l’UE, au Togo la voie est balisée pour la mendicité. Le coq blanc peut même les injurier sans qu’il ne s’en rendent même pas compte : « Par rapport à la présidentielle de 2005, elle constitue un pas en avant, mais les difficultés encourues indiquent que des progrès restent à faire, notamment pour parfaire le fonctionnement effectif des institutions électorales et la gestion du fichier électoral ». Pour Patrick Spirlet autant de fois que le Togo n’aurait pas enterré ses citoyens lors d’une élection,  toutes les fraudes et les errements font partis du jeu des élections. Patrick Spirlet sait que sous aucun ciel africain il ne peut dire ces monstruosités si ce n’est au Togo. Alors pourquoi les togolais devraient t-il être accompagnés d’une réconciliation et d’un dialogue quand le RPT  totalise 61%  des togolais qui lui font confiance ?  Le fait même de piller à ciel ouvert le Togo n’est pas une honte pour la jeune garde du RPT. Le fait de mettre l’argent de toute une population dans les poches et parader après dans des voitures tout terrain est pour la jeune garde une prouesse, un trophée comme à la guerre. Sous d’autres cieux des éléments à enfermer dans des geôles à double tours.

Nous sommes dans un pays unique en son genre et quel homme politique a t-il encore le temps de décortiquer ces paroles teintées de racisme  de Patrick Spirlet? Sous d’autres cieux, les scores de la CDPA , du PDP et du PRR auraient amenés leurs leaders à penser autrement . Nous sommes au Togo et parti politique ne veut rien dire si ce n’est un creuset pour mentir et se faire de l’argent.

Igomsikpe  Malika Lynx.info (stagiaire)

Laisser une réponse