L’oracle des Guins annonce la victoire de KOFI aux prochaines élections présidentielles de 2010

0

Comme l’oracle des « Guins » prédit une année de PAIX ET DE RECONCILIATION, cela me conforte dans mon ferme espoir que ce sera KOFI le candidat du « Front de l’Opposition Républicaine », qu’il projette de lancer à la fin de cette année, en se rapprochant de tous les Partis de l’Opposition Républicaine, sur la base d’un « Programme Commun de l’Opposition Républicaine », qui l’obligera envers tous ses alliés politiques du Front Commun Républicain.

Oui, réfléchissons bien… à ce qui suit.En effet, vous savez tous, honnêtement, que le succès de tout autre candidat parmi les candidats actuels, entrainerait des troubles énormes et n’apportera donc pas la paix civile ni la Réconciliation nationale dont parle l’Oracle des « Guins ». Rappelons-nous bien comment les résultats des dernières élections législatives d’octobre 2007, avaient montré la fracture ethniciste des votes entre les électeurs du Nord et ceux du Sud.

Or, seul le candidat KOFI YAMGNANE , véritable républicain confirmé par sa longue expérience politique en France, pourra, à la fois, rassurer les électeurs du Sud, tout en n’effrayant pas ceux du Nord, région dont il est natif et fils authentique Bassar de Bangéli.

De plus, pour rassurer tous ses futurs alliés politiques du Front Républicain, il faut que ceux-ci sachent qu’il n’a pas de Parti politique derrière lui et donc, qu’il ne présentera pas de candidats aux élections parlementaires qui suivront sa dissolution de l’Assemblée Nationale au lendemain de son élection, afin d’obtenir une nouvelle représentation nationale qui soit conforme à la nouvelle espérance du Peuple togolais dans son ensemble, qui ne sera plus animé par la PEUR de l’AUTRE. Par conséquent, le nouveau Président KOFI devra gouverner avec la nouvelle majorité parlementaire qui, nécessairement, sera amenée à remettre en place la Constitution originale de 1992 où le Premier Ministre ne dépend pas du Président de la République mais de l’Assemblée Nationale, laquelle devra approuver son choix du Premier Ministre dans la nouvelle majorité tout en pouvant le démettre à la majorité des 2/3 des députés. 
                      

Dans ces conditions, le prochain pouvoir exécutif de 2010 sera bicéphale : il ne pourra donc plus y avoir de dictature du Président. Cela sera conforme à ce qu’avaient voulu les rédacteurs de cette Constitution de 1992 adoptée par 95% des Togolais.

Par contre, tout autre candidat que Kofi, s’il arrivait qu’il soit élu par miracle, serait amené, nécessairement, à nommer un Premier Ministre dans son propre Parti devenu majoritaire, et cela aboutirait à un monopole du pouvoir exécutif, qui redeviendrait monolithique avec des risques de dérapage dictatorial comme partout ailleurs en nos pays africains… et nous le regretterions amèrement,  vous le savez bien !

Par conséquent, l’avantage républicain incontestable que nous aurons avec Kofi, est double:

d’une part, KOFI  saura inspirer confiance aux électeurs du Nord ainsi qu’à l’Armée, qui n’auront plus à craindre des représailles quelconques de la part du nouveau pouvoir qui remplacera celui de la dynastie Eyadema (en effet, n’oublions pas que, pour justifier son maintien au pouvoir grâce à leur soutien, Eyadema leur avait inculqué la crainte des représailles du Sud, depuis qu’à la Conférence Nationale, l’Armée avait entendu dire que seuls 2000 militaires suffiraient pour le Togo au lieu des 16000 qu’ils étaient, et que des dizaines d’agriculteurs Kabyès subirent des sévices ou des expulsions dans certaines régions du Sud, tout cela ayant été exploité cyniquement par Eyadema pour faire croire aux populations du Nord que le même sort leur serait réservé s’il quittait le pouvoir en le confiant à un dirigeant du Sud… )

– d’autre part, n’ayant pas de parti politique propre, KOFI n’aura donc pas de majorité parlementaire à l’Assemblée Nationale qui puisse lui donner la tentation de devenir un dictateur (OUF!), nous mettant à l’abri de toute dérive dictatoriale (Je vous rappelle ici qu’Eyadema avait instauré sa dictature à partir de 1975 en l’accompagnant de sa fameuse politique des « grands travaux » qui avait endetté le Togo à hauteur de 1000 milliards FCFA envers l’extérieur, dont 30% nous a été fait cadeau jusqu’ici par les grands bailleurs de fonds, et KOFI saura faire essuyer le reste des 680 milliards restant dus, grâce à sa bonne gouvernance républicaine qui servira de modèle à tous les autres pays africains au sud du Sahara…)

Dans ces conditions, avec KOFI, nous pourrons rebâtir ce pays, tous ensemble, les Togolais du Nord et les Togolais du Sud, la main dans la main, dans une confiance retrouvée après une vingtaine d’années d’errance politique depuis 1991, fondée sur la division ethnique et régionaliste entre le Nord et le Sud. Et c’est bien cette division aveugle, illustrée par le vote ethniciste, qui s’est confirmée  à l’occasion des dernières élections parlementaires d’octobre 2007. Or, Kofi est le seul à même de ressouder cette fracture sociale togolaise : et nous tous, électeurs du Sud, nous devrions en prendre conscience dès à présent pour que les 2 mains applaudissent ensemble la Paix et la Réconciliation que l’Oracle des Guins vient de nous annoncer… oui !

Et pour ceux qui n’en sont pas convaincus, il faudrait, en toute humilité, refaire leur examen de conscience en recherchant le véritable intérêt du pays pour cesser de voter par mimétisme, comme ce fut le cas au cours des dernières élections où nous n’avions pas d’autre choix, alors que cette fois-ci, il y a un candidat nouveau, exceptionnel, qui peut nous permettre de sortir de ce cercle vicieux de la misère et de l’exclusion dans lequel nous pataugeons, impuissants, depuis 1990, où avait surgi l’espérance d’une ère nouvelle, vite déçue par l’inexpérience ou les appétits égoïstes de divers candidats de l’opposition, face au génie machiavélique d’Eyadema. A présent, avec KOFI, ce sera un vrai REPUBLICAIN, très expérimenté, qui saura comment faire pour rétablir la PAIX SOCIALE et la RECONCILIATION NATIONALE au Togo, sans discrimination et sans corruption.

Donc, n’hésitons plus, mes chers frères Togolais de tous bords, du Sud au Nord, dépassons nos passions, si nous chérissons le Togo, en soutenant KOFI partout autour de nous : il suffira de donner les arguments que je viens de vous développer ici, mes chers compatriotes.

Oui, c’est KOFI seul, parmi tous les candidats en lice, qui pourra être l’artisan de la véritable Réconciliation Nationale et de la Paix civile. Oui, c’est KOFI seul qui pourra assumer cette énorme tâche de transition  paisible entre l’ancien Régime RPT et le nouveau régime républicain : nous pourrons alors voir la Renaissance Togolaise. Prions pour cela !

En effet, KOFI, de par sa longue expérience politique dans les rangs du Parti Socialiste français comme député, puis comme ministre du Président Miterrand, saura gérer la République Togolaise

(N.B. tout comme l’avait fait Léopold Sédar Senghor dans le gouvernement du Président du conseil Edgar Faure et de Michel Debré entre 1955 et 1959, après avoir été député à l’Assemblée Nationale Française de 1946 à 1955, de même que le Président Houphouët Boigny aussi, ce qui leur avait appris à savoir gouverner leur pays à l’Indépendance après 1960, qu’on se le dise…) 

C’est donc une grande chance pour tous les Togolais, du Sud comme du Nord, d’avoir ce candidat hors du commun dans le paysage politique national. Non seulement il rassure tout le monde, sans crainte des représailles ethniques suite au changement de régime politique, mais encore apportera-t-il les solutions de renaissance prospère pour tous : il n’y a donc pas à hésiter pour tout Togolais qui donne priorité au bonheur du Togo par dessus ses préférences personnelles… Qu’on le comprenne !

Et grâce à son expérience républicaine exceptionnelle et approfondie, dans la patrie des Droits de l’Homme, KOFI saura faire appliquer les principes républicains au Togo, càdire, les moyens qui assurent l’égalité de tous les Togolais devant la Loi, sans exception ni privilèges, pour avoir une JUSTICE SEREINE, et aussi devant les IMPOTS, devant la DOUANE, devant la POLICE, … et, de plus, il saura mobiliser fraternellement tous nos militaires pour assurer la défense de tous les citadins du Togo contre l’insécurité ambiante qui nous oblige à nous enfermer chez soi dès 19H, mettant en faillite la plupart des boîtes de nuit, des bars et des restaurants qui n’arrivent plus à payer les loyers … cette insécurité qui empêche tous les démocrates de vivre en convivialité autour de dîners fraternels et amicaux. Et grâce à la nouvelle sécurité assurée par l’ensemble de l’Armée sur tout le territoire togolais, le Togo deviendra le seul pays sécuritaire dans toute l’Afrique Noire, ce qui nous attirera tous les investisseurs qui chercheront à investir pour le grand marché de l’UEMOA (100 millions d’habitants) d’où ils pourront acheminer leurs productions dans les autres pays de l’UEMOA sans devoir payer de droits de douanes, et cela créera plusieurs dizaines de milliers d’emplois au Togo, de quoi combler l’avenir de notre jeunesse désœuvrée… et contribuer pour beaucoup à l’amélioration des conditions de vie de nos populations, cet objectif qui n’a guère préoccupé nos dirigeants depuis l’Indépendance !!!

Avec Kofi, il n’y aura pas de guerre civile ni de répression comme en avril 2005, nous aurons  la tranquillité de l’esprit, la sérénité dans nos cœurs, et la totale liberté de conscience. Et, surtout, plus personne, au Sud comme au Nord du pays,  n’aura plus PEUR!!! Oui, cette  PEUR  que KOFI a observée au cours de sa visite aux ¾ des villages du Togo durant les 6 derniers mois où il a parcouru 25.000 kms à sillonner tout le territoire …cette PEUR qui nous habite tous depuis 1975, ne l’oublions pas !

Par ailleurs, avec KOFI, tous les Togolais retrouveront la LUMIERE en 2010, car c’est vraiment un homme politique éclairé, qui aime communiquer, qui comprend vraiment bien les problèmes de société sans aucune discrimination ethnique, et qui veut rétablir « les lumières perdues » dans l’esprit des Togolais qui ont été victimes de l’obscurantisme depuis l’instauration de la pensée unique du RPT en 1974, où l’on nous a supprimé les anciens cours d’instruction civique et républicaine, remplacée l’idéologie trompeuse du Parti unique et de la soi-disant  «authenticité » importée au Togo par le dictateur grand filou, MOBUTU. 

Avec KOFI, ce sera le retour de la liberté de conscience, de la liberté d’expression et de la recherche de l’excellence dans l’égalité des droits de tous les Togolais, ce sera aussi la suppression des privilèges d’un clan familial, après 35 années d’OBSCURANTISME, depuis 1975, où la dictature s’est mise en place dans notre pays avec le culte de la personnalité d’Eyadema, « dieu de la Terre ». OUF ! Nous pourrons enfin respirer de l’oxygène qui va purifier nos poumons…et nous revivrons vraiment libres et sans l’environnement de cette corruption qui nous étouffe en faisant fuir les hommes d’affaires sérieux et les investisseurs potentiels .

Avec KOFI nous découvrirons la RENAISSANCE TOGOLAISE après 35 années d’obscurantisme.

Nadim.Michel Kalife  ,  Conseiller spécial de Kofi Yamgnane

Laisser une réponse