Les journalistes de Lynx.info traités de bougres par le « rabougris » Guillaume Soro !

0

Ici, nos lecteurs sont appelés à se faire une idée sur celui qui avait ordonné qu’on mette cinquante gendarmes dans les containers et qu’on y allume du feu tout autour. Nous ne trainerons pas toute la Côte d’Ivoire par terre à cause d’un petit rabougris impoli qui croit que, les journalistes de Lynx.info sont des tordus qu’il peut tirer à sa guise comme il le fait à Abidjan.

« LES BOUGRES, ON EN TROUVE DANS TOUS LES PAYS! » – @SOROKGUILLAUME… Voici le tweet que le second responsable de l’Etat de Côte d’Ivoire a bien voulu laisser aux journalistes de Lynx.info. Oui ! le toupet, le laquais au service de la France vient d’agresser tout le corpus journalistique de Lynx.info. Notre seul tort : avoir publié une planche de l’intellectuel camerounais Léon Tuam. Pour Guillaume, ce petit au ventre ballonné, les bougres on les retrouve non seulement chez lui  avec sa rébellion mais aussi partout . Ici, la décence ne nous autorise pas à nous comporter comme un rabougris, un nain physique et intellectuel imposé par la France aux Ivoiriens. Non ! Notre professionnalisme ne nous autorise pas à se faire tout petit comme le numéro deux de la Côte d’ivoire. Guillaume le sait. Dans un pays digne et respectable, sa seule présence au sommet est une humiliation pour tout le peuple. Non ! Félix Houpheit Boigny n’a pas crée les premières universités francophones en Afrique de l’Ouest pour que, cinquante ans après jaillisse sur le ciel ivoirien des présidents de l’Assemblée avec des CV chargés. Oui ! Des CV chargés en crimes humains et en pillage de banques. Au lieu de réfléchir sur l’épée de Damoclès qui pèse et pèsera sur lui toute sa vie sur tous les crimes commis contre ses propres frères, du haut de ses 1 m 50 cm, il a bien le temps pour s’occuper des journalistes de Lynx.info. Au lieu de penser à ces Ivoiriens de Duekoué qui pleurent leurs enfants et que les voix l’empêchent de dormir les nuits, il a le temps de s’accrocher à son ordinateur et à traiter des  journalistes de Lynx.info de « bougres » . Ici, nos lecteurs sont appelés à se faire une idée sur celui qui avait ordonné qu’on mette cinquante gendarmes dans les containers et qu’on y allume du feu tout autour. Nous ne trainerons pas toute la Côte d’Ivoire par terre à cause d’un petit rabougris impoli qui croit que, les journalistes de Lynx.info sont des tordus qu’il peut tirer à sa guise comme il le fait à Abidjan.

Nous ne sommes pas Venance Konan [Ndlr, DG de l’organe gouvernemental Fraternité Matin] pour nous vanter d’avoir désormais pour ami un petit garçon dont la veste et la cravate suintent le sang d’innocents enfants, de femmes… Nous ne sommes pas à Lynx.info des suppôts à la solde de groupes obscurs. Signe des temps, après avoir essayé en vain avec les avocats français, Dominique Ouattara vient de lâcher des avocats allemands sur le Lynx. Une preuve de plus que nous faisons mal très mal…..

Camus Ali Lynx.info

Laisser une réponse