Le Sous-préfet Alassane Ouattara dans son rôle : Le Franc CFA est une bonne chose ! [ Par Camus Ali ]

0

Le « Nabo » ivoirien dans ses œuvres. Il s’agit d’Alassane Ouattara qui fait une leçon d’économie aux Africains. Prenant le contrepied de ses paires économistes qui crie que, le Franc CFA, c’est le casse du siècle, toute honte bue, l’Ivoiro-Burkinabè vient d’assener à l’Afrique francophone la dernière estocade. Le Franc CFA est une monnaie qui aide à la croissance. Ramenant tout à son rôle antérieur de gouverneur de la BECAO, il critique les intellectuels qui refusent l’indigénat dans le pré carré au 21ieme siècle. N’est-il pas venu au pouvoir dans les fourgonnettes de l’armée françaises ? Les mots nous manquent. L’homme sûr de ses relations « franco-françaises » n’y va pas du dos de la cuillère et fulmine : « J’ai été gouverneur de la BCEAO, je suis d’ailleurs encore gouverneur honoraire de la BCEAO. Et je peux vous dire que le Franc CFA a été bien géré par les Africains. Donc je demande vraiment aux intellectuels Africains de faire preuve de retenus et surtout de discernement. Si l’on regarde sur une longue période, 25 – 30 ans, cette monnaie a été utile aux populations. Les pays de la zone Franc sont les pays qui ont eu la croissance la plus continue sur une longue période, ce sont les pays qui ont eu un taux d’inflation le plus bas, c’est l’une des rares zones où le taux de couverture de la monnaie est quasiment à 100%.
Mais écoutez, qu’est-ce que nous voulons d’autre? Peut-être que c’est le terme « Franc CFA » qui gêne, mais en ce moment-là qu’on le change. Mais sur le fond je considère que notre option est la bonne. »
. Heureusement que le pouvoir, son pouvoir n’est pas éternel !

 

Camus Ali Lynx.info

{fcomment}
 

Laisser une réponse