Le logiciel PEGASUS espionnait plus les nostalgiques du parti RPT [Par L’oeil de Caïn]

0

En vérité, quiconque connaît un peu la structure de l’échiquier politique togolais actuel, peine à imaginer l’hypothèse selon laquelle la surveillance des activités de l’opposition organisée, (partis politiques et société civile), ou les humeurs du peuple, serait le principal motif de l’acquisition du logiciel espion PEGASUS. L’opposition et le peuple ont montré suffisamment leur impuissance pour inquiéter à ce point les tenants du pouvoir du système RPT/UNIR. Il y a au sein du système lui-même des forces plus inquiétantes pour motiver l’ initiative.

Le sigle RPT/UNIR suggère que le pouvoir réel du système est UN certes, mais le système lui-même rassemble deux factions politiques distinctes et pas forcément accordées. Il y a la faction RPT et la faction UNIR. Seules ces deux forces politiques rivales sont capables de se nuire gravement et ont des raisons sérieuses de le faire. Elles ont chacune les moyens suffisants pour mettre en œuvre leurs capacités de nuisance respectives ! Ça seul peut constituer un motif sérieux, en tout cas suffisant pour déterminer *la faction qui détient et exerce le pouvoir réel* de ce système hybride à se doter des technologies de surveillance et de contrôle des activités subversives de la faction adverse. Évidemment, c’est plus commode de faire croire que l’initiative vise l’opposition et le peuple ouvertement montés contre le système. De plus ça flatte l’égo des intéressés certes, mais c’est loin de tromper l’intelligence de ceux, en interne comme en externe, qui se savent réellement visés. Les moyens classiques d’espionnage politique qui ont suffisamment donné la preuve de leur efficacité permettent de contenir les forces d’opposition à moindre coût. Kaï ! Réfléchissons un peu kêh !!!

Jeunes gens, faites-vous violence pour sortir du carcan hérité du parti unique RPT/PARTI ÉTAT. Faites-vous violence surtout pour connaître à fond le nouveau système hybride RPT/UNIR. Nécessité vitale.

Tout comme l’ancien système, le nouveau a investi la nébuleuse de l’opposition au point de s’y être dupliqué. En clair, seule une force d’opposition CONNAISSANT, réformée en PROFONDEUR et équipée convenablement, peut à son tour réformer en profondeur et équiper les forces en lutte au sein du peuple gravement infecté par mille maux.

Jeunes gens, si vous voulez réellement être « une génération de résultats » vous ne pouvez pas emprunter les mêmes voies qui ont conduit les générations précédentes à être « des acteurs d’échec »! La victorieuse est exigeante. Ça commence par la rigueur dans la connaissance des situations réelles, des facteurs et paramètres réels, des forces réelles en actions sur l’échiquier etc. C’est la seule démarche qui évite les stratégies imaginaires à appliquer sur les terrains tout aussi imaginaires.

Jeunes gens, si je me suis permis de vous livrer cette réflexion, c’est par respect pour la cause que vous semblez défendre et aussi parce que j’admire vos efforts pour vous surpasser en une époque où hélas ! Le chacun pour soi est devenu la valeur référentielle !

Je vous souhaite cordialement bon courage, dans la lucidité et la tolérance !

L’oeil de Caïn

Laisser une réponse