Le «Collectif Sauvons le TOGO» : Vers un nouveau marché de dupes?

0

  Le «Collectif Sauvons le TOGO» face au régime totalitaire de GNASSINGBE-père-et-fils et aux «opposants professionnels et traditionnels»: vers un nouveau marché de dupes?

Faure Essozimna Kodzo GNASSINGBE et sa mafia RPiTeuse et françafricaine semblent être surpris par la spontanéité et la détermination de la vaillante Population Togolaise sur toute l’étendue du Territoire national, suite à l’appel citoyen du «Collectif Sauvons le Togo» pour des manifestations publiques à partir du 12 juin 2012.

En raison de l’échec de leur tentative d’étouffer prématurément la contestation populaire dans l’œuf à travers les sordides manipulations archaïques de piètres chefs traditionnels sans pouvoir réel sur la Population et à travers la démobilisation par la corruption discrète de certains «opposants» douteux et sans scrupules, une vague de panique s’est visiblement abattue sur le pantin assassin de Lomé2 et sur ses obligés alimentaires qui se trouvent aussi bien dans son sérail que parmi ces fameux «opposants professionnels et traditionnels». 

Une des réactions de panique du minable pantin assassin Faure Essozimna Kodzo GNASSINGBE et de ses vilains thuriféraires ultra-médiocres a été le déploiement d’une rare violence policière et militaire dans les villes et campagnes du Togo, dans l’attente désespérée de «décapiter» la contestation populaire par la terreur inouïe. 

Les lieux sacrés de culte tels que la Paroisse catholique Saint Augustin d’Amoutieve à Lomé n’ont pas échappé à la hargne profanatrice des écervelés incultes en uniforme et rappellent étrangement la hargne profanatrice que cette même horde malodorante en uniforme a gratuitement déversée devant le Monument de l’Indépendance, ô combien symbolique et sacré, à la date du 27 Avril 2012 qui est aussi hautement symbolique et sacré.

C’est dire que le régime totalitaire incarné par le plus minable rejeton du vilain tyran défunt Etienne Eyadéma GNASSINGBE est même vraiment allé plus loin que celui de son violent géniteur défunt dans le mépris arrogant pour tout ce qui est Sacré, puisqu’il n’hésite pas à l’instar de son violent géniteur défunt à en s’en prendre plus aveuglément aux Lieux de culte, aux Dignitaires mystiques et religieux ainsi qu’aux Emblèmes nationales qui sont tous hautement sacrés!
L’Histoire politique des Peuples et Nations enseigne qu’un régime totalitaire, sanguinaire et terrifiant creuse fatalement sa propre tombe et sonne le glas de son propre effondrement dès qu’il commence à s’en prendre délibérément à tout ce qui est Sacré, à tout ce qui relève de la Vie spirituelle du Peuple martyrisé et à tout ce qui incarne la Conscience collective de ce Peuple. 

On ne peut donc qu’ «encourager» et «conseiller» pieusement le jeune tyran ultra-violent et ses minables thuriféraires alimentaires togolais et non-togolais de redoubler davantage d’ardeur dans leur œuvre ô combien macabre de destruction iconoclaste et de profanation suicidaire des Lieux sacrés et des Edifices nationaux sacrés sur toute l’entendue du Territoire Togolais.

Et on peut même «encourager» et «conseiller» pieusement le minable pantin Faure Essozimna Kodzo GNASSINGBE ainsi que ses minables thuriféraires alimentaires d’emprisonner allègrement tous les Prélats catholiques qui sont non-conformistes envers leur régime démoniaque et agonisant, d’emprisonner tous les Pasteurs et Prédicateurs protestants qui sont non-conformistes envers leur régime démoniaque et agonisant, d’emprisonner tous les Dignitaires mystiques et religieux du Terroir Ancestral Africain qui sont non-conformistes envers leur régime démoniaque et agonisant, d’emprisonner tous les Imams musulmans qui sont non-conformistes envers leur régime démoniaque et agonisant, d’emprisonner tous les Ecrivains, tous les Chanteurs-compositeurs, tous les Cinéastes, tous les Peintres-sculpteurs et autres Intellectuels qui sont non-conformistes envers leur régime démoniaque et agonisant!

Le vilain géniteur du minable pantin démoniaque Faure Essozimna Kodzo GNASSINGBE de son vivant n’a-t-il pas d’ailleurs initié lui-même cette pratique macabre d’iconoclastie, de blasphème, de profanation, de sacrilège et d’opprobre envers les Dignitaires consciencieux et envers tout ce qui a trait au Sacré, au Spirituel et au Divin?

N’a-t-il pas fait administrer de chaudes fessées à des Prélats catholiques lors du sacre d’un Prélat catholique?

N’a-t-il pas envoyé de sales zouaves brutaliser et humilier le Prélat catholique Philippe Fanoko KPODZRO qui présidait le Parlement de la Transition en 1990/1991?

N’a-t-il pas profané sciemment mais de façon suicidaire la Forêt hautement Sacrée de la très ancienne Divinité Ancestrale Tɔgbui Nyigblɛn à Bè (au cœur de Lomé), en complicité avec certains véreux Dignitaires du culte dans cette localité?

N’a-t-il pas cyniquement donné le feu vert à son rejeton démoniaque défunt Ernest GNASSINGBE de brutaliser mortellement le Mystique et Thérapeute Kabiyè Tchamiè qui avait pourtant guéri un autre GNASSINGBE frappé de folie quasi-incurable?

N’a-t-il pas voulu démolir le Monument de l’Indépendance et le Monument aux Morts dans l’unique intention démentielle d’effacer tout ce qui peut évoquer la mémoire de Feu S.E. Sylvanus OLYMPIO?
On peut donc comprendre que Faure Essozimna Kodzo GNASSINGBE ne diffère en rien de son géniteur démoniaque Etienne Eyadéma GNASSINGBE dont il est non seulement le clone parfait, mais surtout un grand modèle encore plus nuisible et encore plus improductif.

Face à un tel constat inquiétant, il est donc totalement inadmissible voire injurieux que de prétendus «opposants traditionnels» totalement discrédités se réclamant du CAR et de la CPP et d’autres prétendus «jeunes opposants ethniquement métissés» se réclamant d’un certain NET sulfureux viennent vilipender de façon sournoise l’initiative du «Collectif Sauvons le Togo» en prônant un dialogue (onirique) avec le régime totalitaire sans être en mesure eux-mêmes d’initier une large Remobilisation citoyenne dont le Peuple Togolais trop longtemps martyrisé a crucialement besoin en l’état actuel des choses.

Des formations politiques et des organisations citoyennes n’ont-elles pas mené en 12 ans avec le hideux régime totalitaire plus de 12 dialogues inter-togolais assortis d’accords que ce régime hideux n’a jamais respectés et appliqués?

La majorité de ceux-là mêmes qui prônent actuellement ce dialogue monologique et imaginaire ne furent-ils pas les grands protagonistes dans ces pourparlers insipides? 

Mais quand on sait en homme avisé et très informé que tous ces prétendus «opposants amoureux du dialogue monologique» sont secrètement liés aux tenants du hideux régime totalitaire non seulement par des allégeances alimentaires et pécuniaires, mais aussi et surtout par des pactes occultes démoniaques dans des pseudo-loges maçonniques aux pratiques violemment sanglantes et aveuglément dévastatrices, il n’est pas surprenant de constater qu’ils tentent toujours et toujours de voler au secours de leurs alliés tyranniques et prédateurs sans scrupules et sans état d’âme qui incarnent le hideux régime cinquantenaire, à chaque fois que le Peuple Togolais Souverain se mobilise héroïquement pour se réapproprier son Droit légitime de vivre, sa Liberté non-négociable et sa Dignité très précieuse qui lui ont été trop longtemps confisqués.

 Au-delà de ses coups de pétarade dilatoires perpétrés par ces «opposants professionnels» insolites qui ne méritent en principe aucune attention, un autre souci majeur est la nécessité absolue de l’adéquation entre les Aspirations légitimes du Peuple Togolais Souverain dans toutes ses composantes ethniques, socio-confessionnelles et socioprofessionnelles d’une part et les Revendications officielles et collectives formulées par le «Collectif Sauvons le Togo» d’autre part.
En effet, tout observateur averti constate avec inquiétude et désarroi que le «Collectif Sauvons le Togo» et les vaillantes Masses Laborieuses Togolaises suivent dangereusement deux Logiques parallèles, mutuellement exclusives et susceptibles de déboucher sur un nouveau marché de dupes qui ne peut que faire la part belle au hideux régime totalitaire de Faure Essozimna Kodzo GNASSINGBE:
le Peuple Togolais Souverain dans sa quasi-totalité est depuis longtemps dans une Logique insurrectionnelle dont l’aboutissement est le départ de Faure Essozimna Kodzo GNASSINGBE ici et maintenant ainsi que la fin du système totalitaire et prédateur qu’il incarne;

le «Collectif Sauvons le Togo» est par contre dans une Logique juridico-électoraliste dont l’aboutissement est l’avènement d’un Etat de Droit et d’une Société Togolaise démocratique grâce à des élections «libres», «transparentes» et «démocratiques» organisées sous le pilotage du régime totalitaire que nous combattons tous.

Comment le Collectif peut diantre espérer démocratiser une vieille dictature héréditaire en l’amenant à faire (de gré ou de force) des Lois électorales équitables qui signeraient sa propre mort? 
Comment le Collectif peut diantre croire si naïvement que la préoccupation majeure de la quasi-totalité de la Population Togolaise en ce moment est l’élection d’un nouveau Parlement pluraliste qui cohabiterait de façon tumultueuse avec le jeune tyran minable qui peut d’ailleurs le dissoudre à loisir en tout moment à travers des subterfuges comme il l’a si bien appris de son vilain géniteur défunt?
Comment le Collectif peut diantre croire si naïvement qu’il suffit d’avoir des Lois électorales équitables et «consensuelles» pour remporter massivement des élections législatives face à un hideux régime cinquantenaire qui est très bien rompu dans toutes les pratiques immondes de la Fraude électorale endémique?   

On peut donc constater au regard de tout ce qui précède que le «Collectif Sauvons le Togo» semble poursuivre des buts et objectifs qui sont largement en deçà des Aspirations et Attentes légitimes des Masses Laborieuses Togolaises qui recherchent crucialement plutôt une véritable Dynamique insurrectionnelle, systématique, multiforme, bien coordonnée et massivement soutenue tant sur place au TOGO qu’au sein de la Diaspora Togolaise à travers le monde.
Il est clair dans ces conditions que le «Collectif Sauvons le Togo» a crucialement besoin non seulement de Soutiens matériels, moraux et politico-diplomatiques de par le monde, mais aussi et surtout d’une redéfinition des objectifs communs répondant aux Aspirations légitimes du Peuple Togolais Souverain et d’une extension habile des Stratégies d’Actions qui doivent se révéler encore plus coercitives et pousser assez rapidement le minable tyranneau violent Faure Essozimna Kodzo GNASSINGBE vers la porte de sortie.

Le «Collectif Sauvons le Togo» doit être conscient qu’il dispose actuellement d’un capital de Crédibilité certes notable mais très fragile au sein des Masses Laborieuses Togolaises et auprès des Partenaires et Amis du Togo. Quelques erreurs tactiques, décisionnelles ou organisationnelles qui pourraient créer de graves frustrations au sein de la Population Togolaise tant au Togo que dans la Diaspora à travers le monde peuvent gravement porter un coup dur à cette Crédibilité et annihiler fatalement tous les efforts individuels et collectifs  consentis jusqu’aujourd’hui au profit de la Cause Patriotique Commune.
Il est donc impératif de mettre judicieusement à profit cette Crédibilité en faisant prévaloir prioritairement les Aspirations citoyennes légitimes du Peuple Togolais Souverain dans toutes composantes:

Le Départ immédiat et sans conditions de Faure Essozimna Kodzo GNASSINGBE et la Fin immédiate de son règne de terreur!      

                  Birr (SUISSE), le 24 Juin 2012.

                PYRAMID of YEWE
CH-5400 Baden (SUISSE)
E-Mail: [email protected]
Téléphone: +41‘ (0)78‘ 754‘ 57‘ 86

Laisser une réponse