L’ambassadeur Comla Paka: Il est plus puissant que le ministre Elliot Ohin

0

Il s’est créé dans les représentations togolaises dans le reste du monde des hommes indécrottables. Compétents ou incompétents pour servir la cause des Togolais de la diaspora, le pouvoir Faure s’en tape. Nommés, ils l’ont été. Nombreux ils sont, ces ministres des Affaires Etrangères sans pouvoir casser un des quatre pieds du fauteuil sur lequel est assis l’indécrottable Comla Baka. Et pourtant, ils sont nombreux a avoir défilé comme ministre des Affaires Etrangères sans jamais pouvoir le bousculer. Numéro 2 ou 3 du Rassemblement du Peuple Togolais (RPT), derrière l’autre ministre et Secrétaire Général du même parti, Solitoki Esso, l’Ambassadeur du Togo en Allemagne est un homme heureux, même s’il est constamment irradié à l’Uranium pour sa survie. Son départ, annoncé tambours-battants par ses adversaires en 2009, s’est révélé être un échec, une honte. Prié de quitter, sinon de laisser le fauteuil au locataire du ministère de l’enseignement, Yves Nagou, dont on annonçait l’arrivée, n’est jamais arrivé sur la rue Grabbenallee à Berlin Pankow. Dans le jargon officiel, l’Etat d’Allemagne aurait refusé le récépissé d’agrément de quelqu’un qu’on venait de chasser d’un ministère comme un vulgaire voleur. Dans les sources officieuses, Comla Baka ne devrait pas quitter. La cause, le Kabyè fait du bon travail, sinon il est au service de ceux qui l’ont déposé là-bas à leur service, mieux pour protéger leurs intérêts Outre-Mer. La preuve, quand le Togo participe au « Mondiale 2006 », Paka n’a pas pu coordonner un réseau de Togolais pour cette messe mondiale du ballon rond qui s’est soldée par une humiliation totale de notre pays. On se rappelle que l’Allemagne avait même oublié d’entonner l’hymne du Togo. Comla Baka assistait aussi béa à cette humiliation ! La diaspora Togolaise avec quelques 14.000 têtes, selon l’ONG allemand Caritas, ne se reconnait non plus en lui. Les raisons, Paka ne vit pas pour les Togolais en Allemagne mais uniquement pour des bras obscurs et les réseaux mafieux du régime Gnassingbé. Faire établir un passeport togolais est un vrai parcours de combattant. Calé à Berlin avec deux femmes que le contribuable Togolais doit nourrir, l’homme a tous les tours en mains pour ne pas donner l’image d’un partant. Tantôt malade, tantôt atteint d’une maladie que seul en Europe il peut avoir la vie sauve . On se rappelle encore d’une scène surréaliste où l’homme sur rue général Mounoury pleurait en genoux quand Eyadema lui demandait des comptes sur sa gestion avec la vente des locaux de l’Ambassade du Togo dans l’ancienne capitale allemande Bonn.

Elliot Ohin : Il gère  ses chantiers  plutôt que de révolutionner la diplomatie togolaise

En moins de 12 mois, sinon en 9 mois, le ministre des Affaires Etrangères Elliot Ohin (UFC) est en plein chantier. Deux villas en pleine construction dans Lomé à son actif. Des voyages de ballades bien mérités dans le compte du contribuable. Elliot Ohin ne demandait pas mieux, lui que les services secrets pro-Bodjona ont déniché de sa boucherie du côté des Etats-Unis. Il n’y a pas de sous-métiers dit-on mais quand même ! Le Lynx ne vous apprend plus rien en rappelant qu’avant de dégouliner sa gourmandise sur le Togo comme ministre, l’homme travaillait comme aide boucher. Dans le deal RPT/AGO, il était question que le parti à la couleur jaune prenne quelques ambassades. Mais il faut tristement constater que Paris, Washington, Ottawa et Berlin tout comme Bruxelles sont toujours dans les mains du RPT. Le fameux traité RPT/ AG0 de cogestion du Togo ne fut qu’un nième canular! Avec cet avantage bien visible, les ambassadeurs sont plus puissants que leur ministre de tutelle. On est au Togo.

Et Elliot Ohin qui n’a rien d’un diplomate ne demandait pas plus. Après un divorce brutal avec sa femme qui a failli lui gâcher toute sa vie, le RPT a réhabilité l’homme dans toute sa faiblesse.

Comla Paka et la justice allemande

Après avoir licencié une secrétaire avec une grossesse de 9 mois, le national Togolais en Allemagne ne finit de se mettre chaque jour que Dieu fait des balles dans ses propres pieds. Une plainte de la Mme Gassmann est encore pendant devant les tribunaux allemands pour licenciement abusif et autre abus d’autorité. Les avocats demandent toujours que la victime demande pardon au bourreau sur les phrases du Lynx qui selon eux ont terni l’image de leur client. Un vis-à-vis entre ex-secrétaire et éternel Ambassadeur devant un juge allemand est attendu dans les prochains mois. Ambiance.

Anicet Gomaro Lynx.info

Laisser une réponse