La « foudre Faure » s’abat sur Mimi Gnassingbé : passeport confisqué, comptes bloqués

0

 

Le mari de la belle Mimi, qui n’est autre que le demi-frère cadet de Faure, va devoir passer vingt ans de prison selon l’homme de loi « Abalo Pétchélibia ». La femme du député , Mimi Gnassingbé, n’a jamais été mise en cause par cette histoire rocambolesque de coup d’Etat mais va devoir maintenant mendier pour vivre. Et pour cause, tous les comptes ont été bloqué et son passport confisqué.  La règle est connue et la stratégie simple. Pour avoir les poissons, il suffit d’assécher l’étang. La stratégie du père défunt aussi consistait à appauvrir l’ennemi jusqu’à ce qu’il doute de ses propres forces, de ses valeurs, et de ses propres principes de vie jusqu’à ce qu’il ne se rende. La petite histoire raconte que chez les Gnassingbé, le fils président a déjà eu à câbler la femme de son frère défunt Ernest Gnassingbé, le tortionnaire par excellence chez lequel Massina Yetrofei a fait son stage et appris à admirer sinon jouir quand un corps déchiqueté par ses soins ne sert plus qu’à mettre sous terre. Le résultat de ce câblage en pays Kabyè aurait donné deux enfants. La famille n’a eu jamais à lever le petit doigt pour dire à Faure d’arrêter de braquer les femmes des autres frères. Mimi la « rebelle » aurait-elle été victime des avances du « bouc de la république » ? Tout ce qu’on sait est que la dame a eu à exploser avec le confrère Légende Fm en des termes qui parlent d’eux-mêmes : «Faure est pervers, cynique et méchant, c’est lui qui tire sur les ficelles».

 Plus loin, c’est la femme de Esso Gnassingbé, qui doit aussi croupir pour 20 ans au bagne, qui avait fini par s’étonner du comportement ô combien cynique de Faure sur la même radio: «Je ne saurai jamais vous dire le problème qui oppose Esso Gnassingbé et Kpatcha Gnassingbé à Faure Gnassingbé. Il traite convenablement les autres détenus. Le cas de nos maris est inquiétant ».

Passeport confisqué, comptes bloqués

Dans ce cas elle n’est pas la seule. Jaurès Tchéou aussi a depuis, comme tous les autres libérés, leurs passeports encore bloqués. Dans ce cas bien précis, il faut remarquer que l’idée est de punir doublement Mimi Gnassingbé qui doit désormais payer tout simplement parce qu’elle est une femme d’un « putschiste » mais aussi pour avoir eu le courage de « dénuder » Faure publiquement par médias interposés. Elle a fait ce que, en pays kabyé, aucun courageux fusse-t-il grand lutteur des Evalas, brave militaire de son rang ou grand Wiyaou craint, n’a pu encore faire. En Côte d’Ivoire, la stratégie  qui a consisté à mettre le Dr Michel Gbagbo en prison parce que fils du président a été aussi adopté et semble avoir convaincu le fils infect du côté des lagunes de Lomé qui n’a pas  encore cru bon de  dire aux Togolais pourquoi 500 de leurs compatriotes étaient morts pour que lui Faure, fils de Sabine, soit président.

La prophétie de Jean Pierre Fabre va-t-elle se réalisée ?

On se souvient qu’après la « capturation » du pouvoir par Faure en 2005, si les lecteurs nous permettent d’emprunter le mot si cher à Madame Kandia, ministre de l’éducation d’Alassane Ouattara, Jean-Pierre Fabre avait prophétisé que « Faure va faire plus mal que son père ». On peut aisément dire que le jeune en habit d’un vieux dictateur est sur la bonne voie. Pour évincer tous les frères concurrents, il a suffi qu’il rejoue la guerre entre César et Brutus. Comme pour dire aux autres Gnassingbé, gare à la canaille qui va lorgner sur mon fauteuil ! Et tout dans un fond de méchanceté, de fuite en avant, semble lui marcher pour l’instant. Pis, Faure a franchi un cap pour atteindre un degré intolérable en bloquant les comptes de Mimi, donc, ses petits cousins sont désormais priés de faire les boys pour avoir la survie. Eyadema n’avait jamais humilié une femme mins un enfant de Koromsa ou de Paka. Faure semble actuellement être prêt à immoler tous les Gnassingbé pour son pouvoir. Et Kofi Yamgnane, le patron de Sursaut-Togo qui le voyait venir avait aussi tenté de prévenir les Togolais : « Comment quelqu’un qui a divisé l’armée, sa propre famille peut-il unir les Togolais ? Il n’en a pas les capacités ». Pour le moment, c’est la France qui couve Faure comme un petit poussin depuis qu’il a chassé l’Espagnol Dupuy Dauby-Dauby des côtes togolaises pour que le gaulois Bolloré s’y installe. Des outils haut de gamme offerts par cette France pour détecter les appels téléphoniques de tous journalistes qui auraient le courage d’appeler la pauvre femme pour recouper sur sa nouvelle vie en plus comme cadeaux. Le Togo voulait un sang neuf pour ses enfants après 38 ans de dictature du père. Et bien ils en sont servis.  Avec un sang jeune de 44 ans mais trop poli de crimes humains !

Pâ Tamba Lynx.info

Laisser une réponse