Comprendre pourquoi les socialistes français haïssent tant Laurent Gbagbo

0

  

L’ennemi de la Côte d’Ivoire semble être  pour beaucoup de naïfs la seule personne et pygmée hongrois, Nicolas Sarkozy. Mais dans le fond, il y a bien ceux qui souhaitaient qu’on ne parlât plus jamais de Laurent Gbagbo. Sa mort aurait été salutaire d’autant plus que les sondages qui leur donnent une avance sur la droite faciliterait l’élu socialiste qui n’aurait pas sur sa table l’épineux problème Gbagbo et de la Licorne qui est allé jusqu’à déverser une pluie de bombes sur la résidence d’un président dont l’Etat est depuis 50 ans souverain. C’est ainsi qu’on a vu les amis d’hier renier tel Juda le Woody. D’abord Jacques Lang. Ensuite Henri Emmanuelli. Puis le jeune Arnaud de Montebourg. Et pour finir Martine Aubry. Cette dernière doit  répondre devant les tribunaux pour injure à l’encontre du président Laurent Gbagbo, un président africain, donc nègre. L’avocat du nationaliste ivoirien a bien porté plainte au nom de son client encore en prison à Korogho (lire la lettre plus bas). Si on devrait parler de l’aide ô combien importante apportée par le nègre Kofi Yamgnane à la ripaille socialiste qui pue le racisme et le mépris des peuples africains,en ouvrant le bal des coups de gueule tordus et des virées irresponsables, on n’en finirait pas ! Une chose que nous retenons en tant qu’Africain est qu’aucun blanc ne trahirait son frère président rien que pour faire plaisir à un nègre. C’est connu, le rideau de fer dont parlait Winston Churchill et qui serait tombé sur l’Afrique était bien une troupe de noirs opposés au développement et luttant tel Hercule au recul du continent.

Être socialiste et haïr un « socialiste Noir »

Dans le giron de l’international socialiste, la France socialiste luttait depuis l’arrivée de Laurent Gbagbo au pouvoir de tout son poids pour que le FPI membre aussi du club disparaisse. Et comment faut-il le comprendre?  Les explications sont plus racistes que rationnelles. Aucun président  africain dit socialiste ne doit défendre la souveraineté de son pays. Leur patriarche François Mitterand en personne se chargeait de tailler les pieds de chaque algérien récalcitrant lors de la guerre pour l’indépendance . Faut-il rappeler que la France avait sous le regard admiratif de son « tortionnaire maison »  François Mitterand en Algérie fait tuer au moins 17.000 nationalistes ?  Laurent Gbagbo non plus n’avait jamais dit que l’international socialiste était le tunnel par lequel son parti devrait passer pour faire prospérer la Côte d’Ivoire et le hisser au rang des pays émergents. Nous savons aussi que, quand il s’agit de dépouiller l’Afrique de ses richesses, l’esprit du maître blanc s’arrête aux portes de l’humanisme. Dans le marigot socialiste composé de pédophiles (Jaques Lang), de violeurs de femmes (Dominique Strauss- Kahn), de Francs-maçons  (Kofi Yamgnane, Martine Aubry) de France-africains notoires (Ségolène Royale, Arnaud de  Montebourg), il n’y a plus de place à la morale. Que n’avons-nous pas entendu sur le pauvre Laurent Gbagbo ? Il a fait 10 ans au pouvoir. Il est un tueur. Il a des milliards dans les comptes, il a des palais  en France » il parait », selon la longiligne Michelle-Alliot Marie, ex ministre des affaires étrangères.

 Le mensonge était tellement gros qu’après l’arrestation de la  pleutre les menteurs socialistes ex-nihilo, accompagnés de leur nègre aux sabots d’un cheval qui a vécu 45 ans en France, se sont ravisés et préfèrent désormais mentir loin des caméras. Les pauvres diables socialistes d’hier, ont fini par haïr le pauvre bété au point de ne même plus se contenir en public. Kofi Yamgnane se serait distancé d’eux, il se pourrait que par décence, une dame comme Martine Aubry qui a fait dilater les urnes pour devancer sa rivale Ségolène Royale ne se jette comme une tigresse sur un président africain élu. Et par-delà toutes les humiliations que la France de Sarkozy a fait connaître à l’homme et à son pays, on dirait que les cancres socialistes animés par le racisme qu’on les connait voudrait même le voir mourir. Le Pr Cheik Anta Diop nous avertissait à Niamey que « Quand il s’agit de la droite et de la gauche française, il serait mieux de choisir la droite. Avec eux [ndlr, la droite] au moins vous avez un ennemi en face ». Pour dire que les socialistes viennent comme des « zombies », donc masqués? Ce qui pique le cœur est qu’ils ont fini par  faire parmi nous, un qui singe comme eux. Curieusement c’est un Noir. Et de surcroit un Togolais. Faut-il encore percer les tympans de chaque Africain pour leur faire comprendre que la social-démocratie est l’option la plus calamiteuse pour le continent ? Faut-il encore peindre les socialistes français en habit du Ku Klux Klan pour que chacun comprenne qu’on nait d’abord français et on devient ensuite socialiste ?

Camus Ali Lynx.info

Lire la plainte

Objet : Dépôt de plainte contre Madame Martine AUBRY pour diffamation à l’encontre du Président Laurent GBAGBO

Madame le Conseiller et Cher Confrère,

Nous vous informons de ce que nous avons déposé plainte ce jour contre Madame Martine AUBRY pour diffamation à l’encontre du Président Laurent GBAGBO et pour votre information vous trouverez sous fichier joint le communiqué de presse y afférent que nous avons adressé aux différents organes de presse.

Vous souhaitant parfaite réception des présentes,

Votre bien dévouée,

Nathalie HARROP

Avocat à la Cour

BOURTHOUMIEUX
Avocats à la Cour
17, rue Marbeau
75116 PARIS
Tél.: +33.1.40.67.44.00

 

Laisser une réponse