La Côte d’Ivoire, encore la Côte d’Ivoire, toujours la Côte d’Ivoire

0

 

La coalition européenne et américaine, avide de l’or et de diamant, assoiffée de pétrole, continue de verser le sang du peuple ivoirien pacifique et innocent.

Le Conseil Mondial de la Diaspora Panafricaine réitère son appel à l’opinion africaine et mondiale de se mobiliser pour faire cesser l’impérialisme euro-américain nostalgique pour

qu’il se retire du continent africain afin d’éviter une conflagration générale de l’Afrique, à feu et à sang, de Tripoli à Tunis, de Tunis au Caire, du Caire à Abidjan, entre autre…..

Nous réitérons que TROP, c’est TROP !!!

Aussi, au niveau où on en est de l’agression criminelle euro-américaine contre les populations paisibles, toute l’Afrique doit réagir et agir à l’unisson. Ajoutons qu’à la Conférence de Genève « DURBAN PLUS 10 », le 22 mars 2011,

nous avons interpellé la conscience universelle et réitéré notre opposition aux agressions euroaméricaines qui font main basse sur l’Afrique, retardant ainsi le développement durable intégré du continent africain.

Enfin, les peuples et la jeunesse africaine doivent se mettre en rang serré, en légitime défense, contre les agressions coloniales et néocoloniales qui se manifestent sous toutes les formes pour piller l’Afrique, à l’exemple du nazisme revanchard hégémonique voulant régenter le monde.

Malheureusement, on constate que le foisonnement des organisations internationales gouvernementales, régionales et sous-régionales (ONU, UA, Ligue des Etats Arabes, entres autres…) s’avouent incapables d’éteindre le moindre conflit qui divise les peuples, les nations et les continents.

Ainsi, face à cette impuissance des Nations Unies et des Etats dégénérés, l’heure de la 3ème guerre mondiale se renforce à l’horizon et la grave question se pose « Hitler et Mussolini sont-ils vraiment morts ? », et s’ils pouvaient se réveiller, ils riraient à pleines dents et le monde pleurerait à chaudes larmes.

 

QUEL GACHIS POUR LA PAIX DU MONDE NON RETROUVEE !!!

 
Pour le Conseil Mondial de la Diaspora Panafricaine,

Professeur Kapet de BANA,

Coordinateur International,

Président d’Honneur de l’Union Interafricaine des Droits de l’Homme,

chargé de mission en tant qu’en Ambassadeur itinérant,

Ancien conseiller du Gouvernement de la Côte d’Ivoire

du Président Houphouët BOIGNY,

Ancien conseiller du Gouvernement algérien du Président BEN BELLA,

Ancien membre de la délégation camerounaise à l’Assemblée Générale

des Nations Unies consacrée à la réunification et l’indépendance

du Cameroun (16ème session spéciale – 1115ème séance) New York, Avril 1961.

 

 

Laisser une réponse