La costaude preuve qui dit que Sarko est passé à la caisse chez les Kadhafi !

0

Note du Lynx :

Alors qu’il avait bien sa raison de tuer Mouammar Kadhafi, une gente africaine avait encore béatement cru que la guerre menée en Libye était bien une guerre de libération du peuple de la dictature. Que Nenni ! Sarkozy avait bien pris de l’argent. Il fallait plutôt faire en sorte que les Kadhafi ne vivent plus pour en parler un jour. Mais l’histoire est têtue disait Lénine. Toutes les magouilles semblent se refermer sur le franco-hongrois. Si tous les africains pouvaient comprendre qu’aucune guerre menée par les Occidentaux n’est à leur avantage, on ferait un pas de l’avant. Et que dire de ces journalistes Togolais qui se sont donner le titre de journaliste d’investigation après avoir bu trois tasses de Zogban pour sortir des insanités sur des dossiers sur la Libye qu’ils ne maîtrisaient pas ? Eux aussi peuvent -ils encore lever le petit, je dirais leur petit doigt et dire qu’il y avait bien une révolution en Libye ? Le Lynx publie l’original et la copie traduite qui prouve que le Napoléon gaulois des temps modernes est bien passé à la caisse…. et jutement à Tripoli. Lecture !

Selon un document officiel libyen daté du 10 décembre 2006 (voir la traduction ci dessous), le régime Kadhafi a décidé de débloquer une somme de 50 millions d’euros pour la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007. Dans cette note que nous publions, Moussa Koussa, alors chef des services de renseignements extérieurs libyens, autorise le directeur de cabinet de Kadhafi, Bachir Saleh, à entreprendre les versements secrets. M. Koussa évoque dans ce document des réunions préparatoires avec Brice Hortefeux et l’intermédiaire Ziad Takieddine. « Ce document prouve qu’on est en présence d’une affaire d’Etat », confirme ce dernier à de nombreux médias internationaux.

– Traduction de la lettre originale sur le financement Sarkozy/Khadafi

Service de la sécurité extérieure

Frère / Président du Fonds libyen des investissements africains

Que la paix soit sur vous. En référence aux instructions émises par le bureau de liaison du comité populaire général concernant l’approbation d’appuyer la campagne électorale du candidat aux élections présidentielles, Monsieur Nicolas Sarkozy, pour un montant d’une valeur de cinquante millions d’euros.

Nous vous confirmons l’accord de principe quant au sujet cité ci-dessus, et ce après avoir pris connaissance du procès-verbal de la réunion tenue le 6. 10. 2006, à laquelle ont participé de notre côté le directeur des services de renseignements libyens, et le président du Fonds libyen des investissements africains, et du côté français, Monsieur /Brice Hortefeux, et Monsieur /Ziad Takieddine, et au cours de laquelle un accord a été conclu pour déterminer le montant et le mode de paiement.

Que la paix soit sur vous et la miséricorde de Dieu et ses bénédictions.

Moussa Imuhamad Koussa

Chef du service de la sécurité extérieure »

Laisser une réponse