Kpatcha, depuis sa prison a fait « Faure » : Mimi enfante du petit Japhet Mèdjèlesso Gnassingbé

0

On peut lui  tout reproché. Lui, c’est bien Faure Gnassingbé ; sauf d’avoir privé son demi frère Kpatcha de ses responsabilités de mari. Et pour cause. Encore dans  les geôles de l’ANR du tout puissant tortionnaire Yétrofei Massina, ordre aurait été donné qu’on laisse Kpatcha « tirer » un peu au lit. Bien sûr à la plus grande satisfaction de Mimi Gnassingbé sa femme. D’autant plus que, à prisonnier exceptionnel, mesures exceptionnelles. Des lors, le couple ne s’est pas fait prier et a voulu immortaliser leur amour en plein enfer carcéral. Et ils ne se sont pas trompés. Au finish, c’est une bonne nouvelle qui jaillit des ténèbres de la prison civile de Lomé où est encore coincé le député et prisonnier qui jouit encore de son immunité avec la naissance du petit Japhet Mèdjèlesso Gnassingbé [ ndlr, Mèdjèlesso  en kabye veut dire : « Je laisse tout à Dieu » ] . Pour rappel, les emblématiques prisonniers de la république tels que, Me Yaovi Agboyibo, Claude Ameganvi et Agbeyomé Kodjo n’avaient pas eu ces faveurs.

Pour la petite histoire, la différence qui existe entre Kpatcha et Faure Gnassingbé est que, le premier est marié et plus respecté tandis que, le commun des Togolais accuse leur président de jouer au bouc de la république. La preuve est que toutes les grossesses des jeunes filles de la place lui sont attribuées. Autant dire que, c’est le bouc de la république au milieu des chèvres de la republique. N’ayant pas de femme connue des Togolais, il arrive que chaque fille dans les quartiers de Lomé dise que son enfant appartient au président. Plus explicite, l’ex premier ministre Agbeyomé Kodjo  parle d’un président qui érigerait plus de villas dans les fesses de jeunes filles dans les cinq coins du Togo que du développement du pays. Vivement que Faure  prenne conscience qu’un président sans femme n’est point respecté. Même Nicolas Sarkozy qui jouait au plus farfelu des présidents français s’est marié en catimini dans les locaux de l’Elysée avec une Carla Bruni dont on raconte que, la liste des hommes connue dépasserait la normale pour une femme normale. Ici, les Togolais ne demandent pas trop. Même prostituée fûsse- t-elle, le vœu est que notre Faure se marie !

Brave Djavet Mèdjèlesso, que Dieu te prête vie  et qu’on te raconte de vive voix un jour ce que, ton oncle Faure avait fait de ton père qui lui a frayé la voie pour qu’il devienne président !

Malika Igomzikpé Lynx.info

 

Laisser une réponse