Kofi Yamgnane : Il n’est pas content de la diaspora togolaise

0

Le bassari n’est pas content de la diaspora togolaise. Et pour cause, ses compatriotes vivant hors du Togo ne lui auraient pas mis plein dans les poches afin qu’il détrône et chasse Faure et le RPT du pouvoir lors des élections de mars 2010. Autant demander à Gilchrist qui était aussi dans la diaspora comment il avait fait pour battre à plate de couture, lors des élections de 1998, l’ogre défunt sans l’argent de la diaspora togolaise. Le problème de Kofi, est qu’il est tellement devenu blanc au point que, pour lui, sans argent rien n’est possible et rien ne peut être gagné. Les années avec Mitterrand l’ont fait croire qu’on ne peut faire bouger une pierre sans argent. Les malettes à billets dont à besoin tout dirigeant français pour gagner une élection sont devenues pour le bassari la condition sine qua non pour parvenir au pouvoir. Mais Kofi, avant de se fier aux malettes, il y a un travail de fond que ces présidents gaulois font sur le terrain cher parent. Et ce travail tu as toujours refusé de le faire au Togo. Et dans une Europe où tout part de l’argent et revient à l’argent, retirer ce beefsteak de la bouche du patron de Sursaut-Togo reviendrait à faire fausse note, à lui donner des ulcères à l’estomac. Mais l’Afrique a ses réalités et l’homme ne semble pas encore comprendre ou du moins ne peut plus comprendre. La victoire de Jean-Pierre Fabre en 2010 ne le titille pas non plus afin qu’il comprenne définitivement que le problème est ailleurs et surtout pas au niveau « de l’argent » ou le breton veut le ramener. De toutes les façons, la victoire du FRAC, n’est pas la victoire de Kofi Yamgnane et l’homme tient à sa propre victoire, sinon le Togo ne progessera pas bien à l’en croire. Pis, il est tellement obnubilé de devenir président du Togo sans un travail sérieux de terrain, qu’il finit par croire que le temps où la France pouvait réveiller son « homme » du lit, le mettre un peu d’argent dans les poches, lui placer quelques têtes brulées de la Licorne pour rectifier un président sous les tropiques était d’actualité. Kofi, change d’époque, les temps ont changé !

Kofi : Les Bretons ont plus mis dans ses poches que les Togolais de la diaspora

 C’est l’homme même qui le dit :  » Les Bretons ont plus cotisé pour moi que la diapora togolaise lors des élections de 2010 « . Mais diantre Kofi ! Tu sers la Brétagne et la France pendant 45 ans et pas un seul jour pour le Togo et tu voudrais que l’effet contraire se fasse? Quand le  bassari-bréton est choisi dans la commission sur l’immigration de Brice Hortefeux, il revient avec une conclusion époustouflante. La diaspora togolaise est la deuxième au monde après celle du Liban. Aussi  Kofi veut-il en tirer profit et se positionner. Mais ce qu’il a oublié est que dans cette même diaspora, n’ont de connaissance sur sa petite personne, que ceux qui ont eu la chance d’aller à l’école. Bien plus, on ne se lève pas après 45 ans pour dire aux autres de commencer par cotiser parce qu’un « malin » a compris que si 100.000 Togolais cotisaient 10 euros, chasser les Gnassingbé ne serait plus qu’une affaire de 1.000.000 d’euros et l’affaire réglée en quelques secondes. Le bassari va t-il enfin comprendre, que les africains du 21ième siècle n’en ont cure des hommes qui les ont laissé et ont depuis tourné le dos à leurs problèmes quotidiens ? Le bassari va t-il comprendre que pour les Africains et Togolais d’aujourd’hui, dire qu’on a servi la France en tant que politique contre le développement du contienent frustre la jeunesse ?

Kofi sur les traces d’Alassane Ouattara

Ce n’est pas le Lynx qui le dit, mais le breton lui-même parlant de la diaspora : « Je ne peux pas m’empêcher de chercher des explications à cette grave défaillance :

–     ou bien ils n’ont pas réellement pris conscience de la réalité de la situation de déshérence de nos populations ;

–     ou bien, pour la plupart originaire du sud du pays, ils ont entériné le fait que l’homme du nord que je suis ne peut pas faire mieux que la famille au pouvoir, elle aussi du nord ». Faut-il encore rappeler à Kofi que le nombre des Togolais de la diaspora du moins vivants en Allemagne est composé au 3/4 des Togolais du nord ? Et avec quel baraomètre a t-il mesuré pour savoir que les Togolais du nord l’aimaient plus que ceux du sud? Il ne faut plus se mélanger les pédales : Kofi est un homme dangereux pour la république.

Il nous revient au Lynx en tant que journal d’information de rappeler à tous notre devoir d’éducation des masses et de prendre le monde à témoin que c’est par ces subterfuges que Alassane Ouattara avait pu semer le doute et faire tuer des milliers d’Ivoiriens pour devenir président en Côte d’Ivoire. « C’est parce que je suis du nord… C’est parce que je suis musulman….C’est parce que j’ai une bonne expérience avec les blancs….C’est parce que je vis avec une juive blanche… C’est parce que… et tutti quanti. C’est parceque je peux mieux faire pour la Côte d’Ivoire que mes concurrents ne m’aiment pas et poussent le peuple à ne pas m’aimer ». En quoi le fait que des millions de Togolais n’aient pas cotisé puisse faire dire à Kofi que c’est parce qu’il est du Nord ? Et combien de Togolais du nord connaissent son  nom pour dire qu’il croit en l’homme. Trêves aux amusements ! Il faut suivre de près Kofi afin qu’il ne mette cette idée machiavélique dans les têtes de nos pauvres parents analphabètes du nord. Aussi, sait-on comment les sorties sordides , irresponsables et brutales de Kofi ont envenimé la guerre en Côte d’Ivoire.

Aussi, le droit d’être candidat refusé à Kofi Yamgnane par Pascal Bodjona, ministre de l’Administration et du Territoire peuvent jouer un mauvais tour aux Togolais. Le bassari-bréton veut se servir de cette injustice pour revenir pas la force comme hier le Boucher d’Abidjan s’en était aussi servi. Et il y a désormais les moyens. Les « dozos » en Côte d’Ivoire dont les réflexes grégaires ne sont pas très loin des peuples Bassar, Konkomba, Tchokossi, pour être les mêmes peuples, peuvent être un terreau. Et depuis qu’il s’est fabriqué un ami de circonstance appelé Ouattara, il vaut mieux que chaque Togolais prenne sur lui d’alerter ses parents. Il faut mettre dans la petite tête du bassari, qu’il ne sera jamais président du Togo. Pas parce qu’il n’a pas le droit mais parce qu’il ne le mérite pas la confiance du peuple togolais. C’est facile à comprendre !

Kofi et L’argent !

L’homme qui veut que la diaspora mette l’argent dans ses poches oublie qu’il n’a fait aucun travail de rapprochement de cette diaspora. Bien pire, l’homme qui veut l’argent de cette diaspora se fait le devoir de calculer 100.000 multipliés par 10 euros sans même chercher à savoir si tout le monde a un salaire d’ancien ministre, et d’ancien député de la Républicaine française comme lui. La somme servirait selon lui à lutter efficacement. Mais ce que le bassari ne dit pas non plus est comment il aurait pu s’acheter avec l’argent de la diaspora les armes et chasser Faure du pouvoir si l’armée composée de la même ethnie l’en empêchait. Au pire, nous lançons un défi à Mr Yamgnane de nous dire si les 10.000 euros qu’il exigeait expressement de quelques membres de la diaspora trié sur le volet pour seulement un voyage au Togo n’étaient pas de l’arnaque. Nous avons les preuves de cette demande, et l’exposerons si définitivement le Bréton se décidait à harceler la diaspora comme si, sans lui, il n’y aura jamais de « bon président » pour le Togo. En définitive, nous croyons que nous avions répondu à l’attente de Mr Yamgnane qui pense que sans argent, il ne pourra jamais sauver le Togo. Les Togolais n’ont jamais dit non plus que leur survie et leur avenir passaient par quelqu’un qui les a laissés pendant 45 années et a désormais des réflexes qui ne sont pas loin de ceux des gens-là même qui nous martyrisent : Les colons français. Quand on sait que l’ami de Kofi, l’ambassadeur de Côte d’Ivoire, Aly Coulibaly invitait Nicolas Sarkozy a ne  point avoir le complexe de colon et à bombarder ses propres frères… il ne reste aux Togolais que  d’être vigilants !

Camus Ali Lynx.info

Laisser une réponse