Kofi Yamgnane: Nous marcherons jusqu’a la victoire

0

« Les puissances qui reconnaissent aujourd’hui un pouvoir qu’elles savent illégitime, sont les premières demain à lui « cracher » à la figure lorsque son peuple le renversera. » Interview réalisée par Camus Ali

Lynx.info: Les togolais veulent avoir une idée sur la finalité des marches du FRAC…

Kofi Yamgnane (K.Y): Nous marchons pour revendiquer notre victoire, à nous donnée par le peuple togolais le 4 mars dernier. Nous savons, et tous les Togolais avec nous, que le Rpt n’a pas pu gagner cette élection, sinon pourquoi nous avoir pris nos documents et nos ordinateurs, nous empêchant ainsi d’administrer la preuve de notre conviction?
Nous marcherons jusqu’à ce que ce pouvoir en place depuis 43 ans pour un bilan nul, nous restitue notre victoire.

Lynx.info: On reproche au FRAC de ne pas avoir des preuves pour confirmer leur victoire. Pourquoi n’utilisez vous pas les souches des autres partis comme le CAR, la CDPA …

K.Y: C’est facile aujourd’hui pour le pouvoir Rpt de nous demander d’apporter les preuves de notre victoire après les avoir expressément fait disparaître!
Il faut savoir qu’au Togo, il est très difficile de collecter des résultats électoraux par soi-même. C’est sachant cela que le Frac avait mis au point un système astucieux de collectage par les soins de ses propres militants. Les autres partis n’ont pas eu ce genre d’initiative, partant, ils ne peuvent avoir en leur possession que les faux abondamment distribués par le Rpt, mais qui sont sans aucune valeur.

Lynx.info: Pour Tabiou Taffa qui présidait la CENI,  la présence des présidents de CELI    pour la proclamation des résultats a donné plus de confiance que le VSAT.

K.Y: C’est lui qui le dit! Et puis franchement, que voulez-vous qu’il dise d’autre? N’oubliez jamais que c’est la « voix de son maître »!

Dans ce cas, pourquoi avoir accepté que l’Union européenne finance à coup de millions d’euros un système qu’il savait moins fiable que ses présidents de CELI?
En réalité, en additionnant les bourrages d’urnes, les bulletins des urnes fantômes, les très nombreuses procurations en blanc signées par les préfets aux ordres…les résultats bruts(naturellement faux!) donnaient 80% des voix au candidat du Rpt: cela a paru tellement invraisemblable, même aux activistes du Rpt, qu’ils n’ont pas osé les transmettre par VSAT. Voilà pourquoi il fallait absolument « corriger » les résultats avant de les faire apporter par les présidents des CELI à Lomé.
 
Lynx.info: Au RPT, les regards sont rivés sur la reconnaissance internationale de Faure. Il paraît que l’UE va lui faire de nouveau confiance. Comment vous l’expliquez?

K.Y: Ne vous fiez pas aux reconnaissances toutes diplomatiques qui arrivent à Lomé.  Les puissances qui reconnaissent aujourd’hui un pouvoir qu’elles savent illégitime, sont les premières demain à lui « cracher » à la figure lorsque son peuple le renversera. On connaît des exemples de ce type, nombreux. Regardez ce qui s’est passé au Kirghizistan il y a seulement quelques jours! Le Rpt le sait et c’est pourquoi leur candidat déclaré élu se terre et se cache depuis « sa victoire »! La confiance, ça se donne mais aussi ça se retire!

Lynx.info: Que répondez-vous à tous ceux qui disent que Gilchrist Olympio s’attèlerait à reprendre l’Ufc pour fragiliser le Frac?

K.Y: Tous les désirs et toutes les ambitions sont dans la nature! Il ne faut jamais perdre de vue que l’Ufc est la fille utérine de Gilchrist Olympio! Dans le même ordre d’idées, Jean Pierre Fabre est le jeune arbre fruitier que M. Olympio a planté: dès lors, comment peut-il vouloir empêcher son arbre de grandir et de produire des fruits?
Le Frac que j’ai créé pour tenter d’unir l’opposition n’a rien à voir dans le combat- si combat il y a- au sein de l’Ufc.

Interview réalisée par Camus Ali

Laisser une réponse