Kofi Folikpo. Il est arrêté sous ordre de Charles Debbasch

0

Un repris de justice au devant de l’arrêstation d’un honnête citoyen Togolais. La scène surréaliste se passe en pleine dictature Togolaise au 21°siècle. Le Lynx vous livre la vrai réalité. Le barbouze franco-français Charles Debbasch alias Kofi Souza serait l’ordonnateur de l’arrêstation du coordinateur de Pyramid de Yeweh, Koffi Folikpo. Rentré plusieurs fois au Togo cette année, Folikpo qu’on connaît pour ses diatribes à l’égard du pouvoir en place et du mercenaire à col blanc, Charles Debbasch, allait à la prière qu’organise chaque mercredi le FRAC à l’église. Il  a été enlevé manu-miltari par des gendarmes Togolais en plein jour. La destination du linguiste qui vit en Suisse reste inconnue. Mais des sources confirmées et relayées par un militaire qui a recquit l’anonymat à la rédaction du Lynx, pointe du doigt le barbouze et conseiller de Faure qui a rang de ministre : Charles Debasch. L’officier  au micro du Lynx raconte :  « Folikpo n’est pas dangereux pour le pouvoir. Voilà l’intellectuel type. Il bavarde mais n’est pas dangereux pour le pouvoir. Je le connais personnellement depuis 2005. Il avait passé quelques jours ici quand nous avions pris à la volet quelques manifestants ». Plus loin, « L’ordre nous est venu de la présidence avec un code qui est celui du blanc qui travaille avec Faure Gnassingbé. Le colonel nous a envoyé le guetter depuis la sortie de sa maison. C’est ce que nous avions laissés nos éléments faire ». Dans la liste, beaucoup de ministres proches de Faure se sont toujours sentis dimunier par les articles de Folikpo selon les mêmes sources. Gilbert Bawara ex-ministre le lisait avec un mauvais œil. Pascal Bodjona et Faure lui même se sentaient ridicules à chacune de ses sorties. Le seul regret. Charles Debbach 74 ans, va au Jazz Club le Madingue situé en plein centre de la capitale chaque week-end sans être inquiété avec des gardes -corps et des filles Togolaises  pour ses plaisirs mondains. Avec un salaire de 5 millions par mois en plus de la consultance dans les société privées de la place. Même Nicolas Sarkozy dans ses bureaux de l’Elysée ne peut connaître le même elexir. Au-delà du mandat d’arrêt international qui plane sur lui, dans la République de Faure, sa voix est d’or.

Pour rappel,  quand Charles Debbasch était arrêté à l’aéroport de Zaventem (Bruxelles), il y a deux ans, c’est l’ambassadeur du Togo en Belgique Félix Sagbo en personne qui était allé confirmer la validité du passport diplomatique Togolais du mercenaire. Il fut liberé et autorisé à regagner le Togo. Depuis, il dicte, et consolide la dictature au pays des nègres en tant que conseiller du Chef  de l’Etat. Si Faure pouvait savoir tout le mal qu’il fait à son peuple !

Anicet Moutouari Lynx.info

 

Laisser une réponse