Kayi Raymonde Lawson de Souza : Ces vielles mamelles qui ne font pas honneur à la république !

0

De peu, Kayi Raymonde Lawson de Souza serait venu toute nue pour immortaliser la photo souvenir avec le patron d’Unir Faure Gnassaingbé. Elle-même patronne de la convention « Femmes pour Unir ». On n’a pas besoin d’être un fakir pour remarquer la gène qui se lisait dans les yeux du prince alors que, la « vieille amoureuse » tout sourire, se voulait dans le rôle d’Alexis Colby aux côtés de Bleck Carrington. Alors que, le parti créé par Faure Gnassingbé après qu’il ait pris soins de démolir le RPT, parti de son père n’a pour l’heure aucun statut juridique, nous assistons à un ballet de tous les pseudos-convertis au nouveau parti. Des  photos pas très catholiques  qui s’apparentent  à une hideuse prostitution qui ne dit pas son nom font depuis le choux gras de la presse privée sans que, les responsables politiques d’Unir ne s’émeuvent. Où est la beauté et l’éthique que  le peuple recommande à tout dirigeant politique dans un pays respectable ? Torse nue, mamelles en déconfitures, tripotées et maintes fois tétées par les courtisans et non protégées par un soutien gorge- ne serait-ce que, pour donner une leçon de bonne conduite à la jeune fille dans une société togolaise où le conservatisme des valeurs à encore tout son sens. Que nenni ! Au lieu de recruter des têtes qui pensent, Faure est entrain de récidiver comme hier avec les méthodes du père défunt. A la différence qu’aucune femme de l’UNFT ne s’était présentée comme dame Kayi Raymonde Lawson de Souza dans les habits des « anges de minuits » qui pollulent sur les rues du quartier populeux de Dekon.

On entendait voir pour le nouveau parti Unir, des femmes qui ont un respect pour les valeurs. On a plutôt  eu droit à un festival qui nous obligeait à rincer nos yeux avec de vieilles mamelles qui ne tiennent plus et balancent au gré des mouvements de la propriétaire. C’est dans cette ambiance que miss « Gnanga Raymonde » est venu bomber le torse pour la photo avec leur champion au nom de la pagaille que les Togolais ont assisté hilares pour soit disant installer une aile marchante du parti. La honte ! Coup de la soirée tous frais compris 200 millions de Francs CFa. La vermine dans des trémolos dignes d’une fatiguée, sans vergogne elle peut cracher du feu : «Nous avons décidé en tant que force économique, politique et sociale de nous investir pour soutenir notre parti Unir et le président de la République, mais également de nous mobiliser en faveur de ceux qui en ont le plus besoin. Les femmes pour Unir prévoient également d’offrir des tracteurs, des égreneuses de riz, des machines à coudre, des motos et des tables d’accouchement à un certain nombre de groupements à la base. Une action qui s’inscrit dans la droite ligne de la politique menée par Faure Gnassingbé ». Combien de millions voire de milliards disposent t-elle pour parler ainsi ? Un nostalgique du RPT très amer au Lynx : « C’est toute la problèmatique au sein de notre famille politique. On dit des choses qui ne nous font pas honneur. Cette femme sait combien coûte un tracteur pour parler au pluriel si l’idée n’est pas de prendre l’argent de Faure en périodes électorales ». L’histoire nous apprend que l’égérie de la cour Ingrid Nana Awadé peut se permettre de prendre les milliards et le refaire rejaillir sur les militants du vieux parti au nom de la continuité du pouvoir. C’est connu. Ainsi, chers Togolais souffrez que, votre journal préféré le Lynx vous dise que, dans un pays où la femme n’a encore rien compris du développement  et de la démocratie, la dictature peut encore avoir de beaux jours . Kayi Raymonde Lawson de Souza au summun de son zèle peut dérouler les prochaines activités des Femmes pour Unir : «Nous avons décidé en tant que force économique, politique et sociale de nous investir pour soutenir notre parti Unir et le président de la République, mais également de nous mobiliser en faveur de ceux qui en ont le plus besoin».

Comme si les milliers de motos et les moulins offert par Gnassingbé Eyadema et son fils Faure pendant 45 ans de pouvoir sans partage avaient servi à quelque chose. C’est ici qu’il faut comprendre que, combattre Faure tout seul n’a pas de sens sinon faire une grave erreur. C’est tout un système qu’il faut démolir afin que le Togo se porte mieux !

Mabizo Kyri Lynx.info

 

Laisser une réponse