Joseph Kabila : Il serait entre la vie et la mort

0

 

Six personnes ont été tuées dimanche en « République démocratique du Congo (RDC, ex-Zaïre) » à la suite, selon les autorités de Kinshasa, d’une tentative de coup d’Etat avortée.

Le président congolais (RDC) Joseph Kabila en tenue militaire.

« Nous avons été le témoin d’une tentative de coup d’Etat. Un groupe de gens lourdement armés ont attaqué le palais présidentiel », a déclaré le ministre de l’Information, Lambert Mende. « Ils ont été stoppés au premier barrage routier », a-t-il dit par téléphone en précisant que la situation était désormais sous contrôle et que les autorités s’efforçaient d’identifier les suspects.

Le reporter de « Radio Okapi » a constaté un déploiement important des soldats de la « Garde républicaine » ainsi que des chars des combats. Pour
le moment, un calme relatif est observé dans ce secteur. Des coups de feu ont été également entendus vers le camp Kokolo, causant de la panique dans les quartiers environnants comme Bandal et Lingwala. Selon des informations recueillies, une équipe de la police militaire est déployée dans les environs du camp Kokolo

En même temps, une info capitale vient de tomber venant de sources sures. Joseph Kabila a été grièvement touché au plexus solaire et l’épaule. Sa vie serait en danger. Il a été transporté à Harare via Lubumbashi, pour des premier soins intensif pour un vol sanitaire en destination de l’Afrique du Sud … Il serait entre la vie et la mort. La même source nous dit, qu’« on calmerait la population avec des déclarations de M. Mende [*] » pour éviter le vent de panique. M. Muzito qui devait faire une déclaration est introuvable…Il serait également à Brazzaville. D’autres sources disent que « le président KABILA EST MORT… »

Le président Joseph Kabila est arrivé au pouvoir en 2001 après l’assassinat de son père, Laurent-Désiré Kabila. Des élections présidentielle et législatives sont prévues en novembre de cette année, les deuxièmes depuis la fin officielle de la guerre civile (1998-2003).

Le Parlement a soutenu le 15 janvier 2011 une proposition du président Kabila de réduire l’élection présidentielle à un seul tour, ce qui supprime la possibilité d’organiser un second tour entre les deux candidats venus en tête au premier tour si aucun des deux n’a recueilli la majorité absolue. Le vainqueur pourra dès lors être élu avec moins de 50% des suffrages, ce qui devrait renforcer les chances de M. Kabila d’être réélu, face à une opposition divisée.

Affaire à suivre …

 Réseau Nerrati-Press

NOTE :

[*] Le Ministre Lambert Mende rassure la population :

Intervenant ce dimanche à la télévision nationale à 16 heures locales, le ministre de la Communication et Médias Lambert Mende a indiqué qu’un commando non autrement identifié a attaqué la résidence du chef de l’Etat. Il a été maîtrisé à la première barrière de la garde présidentielle. « La situation est sous contrôle, le calme est revenu et les institutions en place fonctionnent normalement. Les Congolais peuvent vaquer paisiblement à leurs occupations », a déclaré le ministre, avant d’inviter la population à dénoncer tous les colporteurs des rumeurs de nature à semer la panique dans la capitale.

Laisser une réponse