K. Kofi Folikpo, il tire sur Me Yaovi Dégli

0

Dégli Yaovi Jean, le Droit dans la pratique et la Déontologie juridique au TOGO sous Faure Essozimna Kodzo GNASSINGBE.

«Pecunia non olet!»

«L’argent n’a pas d’odeur!»

Telle était la déclaration moralisatrice de l’Homme politique Vespasien de l’Empire romain à un de ses concitoyens qui s’opposait à son idée de faire traiter le cuir avec l’urine puante des habitants de la splendide Cité antique de Rome.

Sa déclaration devenue très célèbre ne visait nullement à conseiller les citoyens romains de faire fi de l’Ethique dans leurs efforts  de gagner de l‘argent. Le Droit romain connu pour sa sévérité l’aurait d’ailleurs condamné à la peine capitale ou au bagne! Cet Homme politique romain voulait plutôt leur signifier simplement qu’il n’y a pas de sot métier, aussi longtemps  que ce métier est licite et cadre avec la Conscience personnelle de celui ou celle qui l’exerce tout comme avec la Conscience collective de la corporation exerçant ce métier.

C’est ici qu’on parle de Déontologie.

Un Médecin ayant consciencieusement prêté le célèbre Serment d’Hippocrate pour se plier officiellement à la Déontologie de sa corporation ne peut ne pas s’évertuer de sauver  la vie à un Humain dans la mesure de ses moyens.

Un Informaticien consciencieux et probe ne peut pas se permettre de divulguer dans le domaine public les codes de programme et les mots de passe d’un Système de Sécurité informatique qu’il a développé pour un de ses clients.

Un Juriste consciencieux ne peut pas cautionner le Faux, l’Arbitraire, le Mensonge et l’Iniquité qui sont aux antipodes de la Déontologie des carrières juridiques.

Mais c’est malheureusement la situation affligeante et désolante qu’une catégorie de prétendus ‘juristes’ togolais crée cyniquement presque tous les jours sur la Terre de Nos Aïeux, en contradiction flagrante et dégoûtante avec la Déontologie propre aux carrières juridiques.

Maître Jean Yaovi Degli qui est à son coup de maître dans ce mépris délibéré de la Déontologie de la noble Profession d’Avocat vient d’en donner encore une fois la preuve patente en étant maladivement attiré par le goût morbide du Gain facile de quelques pécules.

Son interview accordée aux Journalistes du Journal en ligne www.mo5-togo.com  à la date du 20 Septembre 2012 au sujet de l’affaire du grand escroc émirati Abbas Youssef dont il prétend défendre les intérêts au Barreau de Lomé ne peut que laisser pantois toute personne véritablement préoccupée par l’Ethique et par la Déontologie dans les domaines professionnels du Droit (Prière de lire l’intégralité de l’interview sous le lien http://www.mo5-togo.com/actualites/4693-jean-yaovi-degli-avocat-dabbas-yousef-l-mes-mains-ne-serviront-pas-a-commettre-linjustice-de-faire-condamner-un-innocent-r.html  ).

En quoi Dégli Yaovi Jean est si différent du pseudo-juriste RPiTeux ultra-minable gilbert bawara qui déclara sur les ondes que le Citoyen Togolais martyrisé, violenté, spolié et tué quotidiennement à petits feux n’a même pas le Droit civique inaliénable de crier publiquement son ras-le-bol au carrefour Deckon à Lomé pour demander l’assistance de l’Opinion publique nationale et internationale?

En quoi est-il si différent du très minable ‘juge’ RPiTeux Abalo PETCHELEBIA qui tente vaille que vaille de déposséder arbitrairement les Veuves et les Orphelins de Feu Lieutenant Koffi AMOUZOU au profit du faux-opposant et richissime RPiTeux Hilaire Messan LOCOH-DONOU?

Il n’y a qu’au TOGO sous le très minable pantin national Faure Essozimna Kodzo GNASSINGBE que Jean Yaovi DEGLI peut encore oser souiller la noble Robe Noire d’Avocat pour aller plaider encore à la Cour pour des causes confuses, puisque le Barreau de Paris l’a soigneusement viré en vrai malpropre après que le Tribunal onusien pour le Rwanda l’eût proprement jeté à la poubelle, suite à ses sordides magouilles financières et ses viles affaires de cul et de fesses …

Tenez-vous bien :

 Voilà un ‘avocat’ togolais proprement radié au Tribunal onusien pour Fautes professionnelles graves et proprement radié au Barreau de Paris pour les mêmes raisons, mais qui conserve toujours son inscription au pourri Barreau de Lomé au TOGO et ose défendre aujourd’hui l’escroc international Abbas Youssef qui s’est fait escroquer copieusement et naïvement par d’autres escrocs internationaux de la trempe de Bertin AGBA et Pascal Akoussolèlou BODJONA !

Voilà un ‘avocat’ togolais sans scrupules qui veut s’appuyer sur les «aveux» douteux et incohérents arrachés à l’escroc togolais et international Bertin AGBA pour ‘défendre’ un autre escroc international plus riche, sans se rappeler la règle déontologique élémentaire d’Avocat qui enseigne que les aveux obtenus sous le coup de la Torture d’un Présumé ne peuvent jamais être valablement utilisés devant une Juridiction sérieuse!

Et pourtant toute l’Opinion publique sait aujourd’hui que l’escroc Bertin AGBA fit ses ‘aveux’ douteux sous le coup des horribles tortures pratiquées  par le Tortionnaire professionnel togolais Yotroféï MASSINA !

L’Opinion publique sait que l’escroc émirati Abbas Youssef  activement recherché dans certains pays européens par la Justice mais curieusement protégé par des réseaux obscurs français et togolais n’est pas du tout un ayant-droit de Feu Général Robert GUEÏ  pour débourser la rondelette somme de 48 Millions de Dollar US au profit d’autres escrocs plus habiles et plus patentés, dans l’espoir naïf  de récupérer le Triple de ce montant !

Quel Homme d’Affaires sérieux ne connait pas aujourd’hui la célèbre pratique d’escroquerie à la nigériane dénommée «4-1-9»  (qui est une dénomination désignant une Loi nigériane qui réprime justement cette forme d’escroquerie !) ?

Le cas Dégli s’apparente au cas d’autres avocats togolais qui hurlent sur  tous les toits qu’ils  défendent les victimes des odieux massacres  génocidaires ayant permis à Faure Essozimna Kodzo GNASSINGBE  de s’accaparer brutalement du Pouvoir d’Etat au prix de milliers de Vies humaines, tout en prétendant en même temps défendre ceux-là mêmes qui sont présumés avoir commis ces Crimes horribles et odieux.

Il y a lieu d’espérer que le Barreau togolais comprendrait enfin que toute Science sans Conscience n’est que ruine de l’Âme.

Birr (SUISSE), le 21 Septembre 2012.

[1] Contacts:

Par K. Kofi FOLIKPO [1]

PYRAMID of YEWE

CH-5400 Baden (SUISSE).

Téléphone : +41 (0)78’ 754’ 57 86

E-Mail: [email protected]

 

 

Laisser une réponse