Jean-Pierre FABRE : Il peut compter sans Me Yawovi AGBOYIBO

0

Toute initiative émanant du leader de l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC), Me Agboyibo la torpille autant qu’il peut. 

On le croyait depuis à la retraite. Que nenni ! Le père fondateur du CAR, l’indécrottable Me Yaovi Agboyibor qui a depuis érigé la sournoiserie, les coups bas, la méchanceté gratuite, l’égoïsme et le tribalisme en programme de société à la peau dure. Et pourtant, personne ne semble plus être étonné de ses dérives identitaires qui collent aux talonnettes de l’homme et de ses preux comme Jean Kissi. Dans leur concept de la démocratie, c’est : « Si ce n’est pas Nous de Yoto alors personne d’autre ». On l’a vu donné l’onction très tardivement à Edem Kodjo lors de la levée des troupes pour la conquête du pouvoir en 1993. Résultat de ce faux soutien, l’ex secrétaire de l’OUA et ex premier ministre retirera à la dernière minute sa candidature laissant un grand boulevard à l’ogre défunt Etienne Gnassingbé parader dans les rues de Lomé comme vainqueur d’une élection gagnée à la Brejnev. C’est sûr et certain que le jour où les partis notamment l’ANC, le PSR, la CDPA, l’UDS, le MRC choisissaient Jean-Pierre Fabre comme leur candidat unique, le sang du président d’honneur du Comité d’Action pour le Renouveau (CAR) Me Yawovi Agboyibo a fait trois tours. Si ça ne tenait qu’à lui Me Agboyibo, Jean-Pierre Fabre ne serait jamais candidat unique de l’opposition. La tête de Fabre, il ne la supporte pas plus que celle d’un rival. Toute initiative émanant du leader de l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC), Me Agboyibo la torpille autant qu’il peut. Celui que ses supporters appellent le « bélier noir de Kouvé » en référence à sa localité d’origine est à ce jour l’homme politique qui manipule, tire les ficelles et instruit à propos de Jean-Pierre Fabre. Il voit l’ombre de Fabre partout que chaque jour que Dieu fait, il ne fait que dire du mal de lui. Ceci étant, que le candidat unique de l’opposition Jean-Pierre Fabre ne s’avise pas à compter sur Me Yawovi Agboyibo qui n’acceptera ni aujourd’hui ni demain que son « CAR chéri » s’aligne derrière lui. En tout cas, si Fabre s’aventure sur ce terrain, ce serait à ses risques et périls. Il est déjà averti.

Djima Matapari Lynx.info
 

Laisser une réponse