Jean-Pierre Fabre : En attendant la balle fatale

0

Le RPT, ses caciques et Gilchrist Olympio ont décidé de passer à la version 3 de leur criminalité. La première fut de voler  la victoire de Jean-Pierre Fabre aux présidentielles du 4 mars 2010. La deuxième a été de l’humilier et de le traîner par terre. Ils sont mêmes aller  donner l’ordre à un simple capitaine d’opérette de mettre des coups de gourdins dans le dos d’un député élu. Toutes les versions étant sans effet, un officier et pas des moindres en jargon propre à ses soldats sac au dos, a cru bon d’extérioriser la pensée collective au RPT : « Il faut TIER Fabre ». Rien n’a été laissé  dans les calculs et le soldat Waro a commencé par faire parler de lui.

A voir les sorties musclées de l’adjudant Waro de la gendarmerie sur la chaine nationale TVT, ce 09 octobre, tout porte à croire que les sbires de Faure préparent encore un mauvais  coup au leader du FRAC et ses amis. En tout cas, nous ne sommes pas loin d’une liquidation pure et simple de Jean-Pierre Fabre. Ce sont toujours les mêmes méthodes. Les choses commencent par des communiqués et sorties d’hommes en treillis pour finir par ce que tous les Togolais savent depuis des lustres.
La sortie de l’adjudant Waro en charge de la commune de Lomé s’inscrit dans le cadre de cette stratégie consistant à lancer des ballons d’essai en vue de l’« assaut final ».  Le temps de formater les esprits et les amener à accepter le fait accompli le moment venu.

Ainsi dit, que personne ne soit étonné si un de ces quatre matins d’un mercredi ou samedi puisque ces deux jours constituent des occasions de manifestations pour le FRAC, l’on venait nous annoncer qu’une balle tirée par un individu non identifié ou par un homme en kaki aurait « maladroitement fauché » Jean-Pierre le combattant.  Toutes les sources recoupées du Lynx font état d’un soldat qui devrait tirer sur le patron du Frac. Faure, amis et Ago feraient du lâche un soldat atteint de démence. Le Lynx dans une autre source, recoupe un accident de voiture qui serait à l’actif d’un chauffard.  Mais du haut  de ces coups fourrés, et foirés, se trouverait Faure dont le pouvoir a besoin de sang humain pour se maintenir.

En effet, Faure et son nouveau pote Gilchrist Olympio du haut de leur suffisance ne dorment plus d’un sommeil de justes depuis que Fabre a décidé d’aller jusqu’au bout de sa lutte. Les marches hebdomadaires les samedis et les prières chaque mercredi à l’église Salem de Hanoukopé ne sont pas du goût des deux fils héritiers du royaume. Pour ce faire, il faut empêcher par tous les moyens le premier responsable de toutes ces manifs. Jean-Pierre Fabre a donc des soucis à se faire dans un pays où marcher pour réclamer ses droits est un crime imprescriptible. Surtout quand l’autorisation ne vient pas du haut lieu où trônent deux fils héritiers dont les humeurs rythment avec les pas de la République. Et Faure qui a dans sa conscience, un millier de Togolais dont le sang a giclé pour qu’il s’auto proclame  président, ferait de la mort de Jean-Pierre Fabre une victime de trop !

Seule nouvelle touche, Gilchrist cette fois-ci est aux abonnés présents de la grande criminalité. Et pour combien de temps encore ?

 Taffa Biassi Lynx.info

Laisser une réponse