Jean-Pierre Fabre : « Ce hold up électoral sera le dernier »

0

Nous allons répondre comme le berger à la bergère

Les fraudes organisées par le pouvoir RPT/UNIR lors de cette présidentielle ont été largement révélées au cours de ce meeting, surtout la proclamation des résultats dans des conditions rocambolesques par le président de la Commission électorale nationale indépendante (Céni), Taffa Tabiou

« Nous ferons aussi une pression sur le plan international pour reprendre notre victoire », a-t-il déclaré, avant d’appeler les populations à prendre leur responsabilité. « Le changement est à portée de notre main. Il suffit de savoir comment le prendre. Comprendre qui veut », a-t-il affirmé.

« Il ne faut pas que Faure Gnassingbé pense que nous allons faire comme en 2010 où il nous a confiné dans des marches. Nous allons répondre comme le berger à la bergère. C’est cette année qu’il y aura l’alternance. Le peuple va prendre en main son destin. Jamais, 2015 ne sera pas comme 2005 et 2010 », a rassuré Me Abi Tchessa directeur adjoint de campagne.

« Si on refuse le recomptage des voix, alors Faure Gnassingbé ne sera pas président », a lancé Pascal Adoko pour qui rien n’est encore perdu. « Ceux qui disent que nous ne pouvons plus rien se trompent. Nous allons récupérer notre victoire. Nous sommes prêts à mourir, surtout que c’est pour la vérité », a-t-il ajouté.

Georges William Kouessan s’est chargé, quant à lui, de mobiliser la jeunesse, car pour lui, il y a encore une bataille à livrer dans les jours qui viennent pour reprendre la victoire.

« Il ne faut pas que Faure Gnassingbé pense que nous allons faire comme en 2010 où il nous a confiné dans des marches. Nous allons répondre comme le berger à la bergère. C’est cette année qu’il y aura l’alternance. Le peuple va prendre en main son destin. Jamais, 2015 ne sera pas comme 2005 et 2010 », a rassuré Me Abi Tchessa directeur adjoint de campagne.

Autre Presse

Laisser une réponse