Interview: « Que ces messieurs sachent qu’ils nous trouveront sur leur passage partout ou ils seront, même dans leurs rêves nocturnes les plus paisibles

0

« Hier, n’est ce pas eux qui crachaient leur venin sur l’UFC et son Président Gilchrist Olympio, affirmant que ce dernier n’était pas Togolais ? Si aujourd’hui ils préfèrent affronter l’UFC seule, c’est qu’ils ont le dos au mur et le FRAC a vraiment sa raison d’être.  Je lance un appelle à mes compatriotes de l’UFC pour qu’ils n’écoutent pas ces langues de vipère. »

 

Lynx.info : Au RPT on dit que la marche vers la maison blanche a été un flop. Vous convenez ?

Farouk Banna : Je tiens tout d’abord à vous remercier pour m’avoir tendu le micro.  Comme vous le savez déjà, à chaque fois que l’opposition togolaise organise une manifestation importante, le RPT s’empresse de dire que la manifestation a été un échec.  On ne peut pas s’attendre a une autre réaction de leur part surtout qu’ils ont essayé par tous les moyens d’étouffer cette marche sans y parvenir. Nous savons tous que le RPT ne réagit que quand ils sont atteints et cette fois-ci nous les avons touché jusqu’à la moelle épinière. Ils ont regardé tout impuissants la marche se dérouler et les slogans se chanter sans que Yark ne disperse comme à Lomé. Ensuite, on les a dénoncé sur notre parcours auprès des représentations diplomatiques accréditées à Washington et la Maison Blanche. Si vous allez à Washington aujourd’hui et vous demandez qui est Faure Gnassingbé, tout le monde vous dira que c’est le jeune dictateur sanguinaire du Togo qui a perdu les élections cette année et qui ne veut pas rendre le pouvoir.  C’était cela notre objectif et nous l’avons atteint.  Donc s’il y a eu flop, c’est de leur coté.   

Lynx.info : Pourtant c’est Faure qui a gagné selon la Cour constitutionnelle. Les marches de protestations sont une solution ?

La cour constitutionnelle du Togo est une aile marchande du RPT.  Cette cour a déjà avalisé en 12 ans trois mascarades électorales en 1998, 2003 et 2005 et un coup d’état militaro constitutionnel en Février 2005.   Personne ne pouvait s’attendre à un revirement magique en 2010 de l’institution d’Abdou Assouma. Toutes les institutions togolaises aujourd’hui y compris la magistrature marchent aux cadences du RPT.  Certains le font par peur de représailles et d’autres par amour du gain facile.  CMAF-Togo et les associations amies et la diaspora togolaise vont continuer de dénoncer toute cette mafia organisée à travers le monde.   

Lynx.info : Pour d’autres analystes le RPT veut scier le FRAC en parlant de l’UFC comme le seul parti existant. Que le leur répondez-vous ?

Aujourd’hui, il est évident que le FRAC fait tellement peur au RPT que je me demande si ces gens dorment tranquillement chez eux depuis sa création.  La fusion de la popularité de l’UFC,  l’héroïsme de Jean Pierre Fabre,  l’expérience politique de Kofi Yamgnane et le courage de Dahuku Péré avec en arrière plan François Boko en Europe et la Coalition des Mouvements Anti-Faure aux Etats-Unis a créée une vigueur unique dans la lutte démocratique a laquelle ce régime en perte de vitesse ne peut résister pendant longtemps.  C’est pourquoi ils veulent diviser le FRAC pour mieux rebondir.  Hier, n’est ce pas eux qui crachaient leur venin sur l’UFC et son Président Gilchrist Olympio, affirmant que ce dernier n’était pas Togolais ? Si aujourd’hui ils préfèrent affronter l’UFC seule, c’est qu’ils ont le dos au mur et le FRAC a vraiment sa raison d’être.  Je lance un appelle à mes compatriotes de l’UFC pour qu’ils n’écoutent pas ces langues de vipère.  Que ces messieurs sachent qu’ils nous trouveront sur leur passage partout ou ils seront, même dans leurs rêves nocturnes les plus paisibles.  

Lynx.info : Au RPT on parle déjà de tendre les mains aux compétences de tous les bords votre avis ?

En démocratie, c’est le gagnant qui tend la main et à ce titre, il appartiendrait à Jean-Pierre Fabre de tendre la main à Faure Gnassingbé et non le contraire.  Faure Gnassingbé lui-même sait qu’il a perdu les élections et a honte de se présenter en public car la mascarade qu’il s’est fait payer par Bodjona et Tabiou Taffa a été totalement ratée. La seule main tendue que nous accepteront, sera celle qui discutera des modalités de transfert du pouvoir au Président démocratiquement  élu  Jean-Pierre Fabre.  Pour le reste, s’il arrivait que le FRAC accepte un compromis d’un gouvernement diabolique du RPT, nous n’allons pas nous reconnaître dans une telle démarche et nous allons les combattre eux aussi. Mais je peux vous rassurer que cette alternative n’est pas imaginable. Nous avons tous à coeur l’avenir de 6 millions d’âmes embrigadés par une dynastie de terreur.  Le temps des tergiversations est terminé et la lutte doit continuer jusqu’à la victoire finale.    

Lynx.info : Avez-vous d’autres stratégies si le principe des manifestations se relevait inefficace.

Nous ne manifestons pas pour le plaisir de manifester.  Nous pensons que certaines choses vont changer à travers ces marches.  Dans les pays démocratiques comme les Etats-Unis, une marche aussi importante que la notre ne peut passer inaperçue, surtout qu’elle s’est terminée devant la Maison Blanche.  Nous avons voulu changer la vision des autorités américaines sur le Togo.  Nous avons voulu démontrer au Président Obama et à son administration  que le pouvoir au Togo a été usurpé au Togo par une mafia sanguinaire prête à tout pour garder ce pouvoir.  Nous avons mis sur pied un mémorandum intitulé Togo, un  Pays de Dictature et de Terreur qui parviendra sur la table du Président Obama cette semaine et qui comporte des propositions concrètes pour le règlement définitif de la dictature au Togo.   Nous prévoyons des actions souteraines auprès du congres américains pour des sanctions ciblées contre les membres du RPT au cas ou ils ne rendraient pas le pouvoir.  Nous avons en vue d’organiser une autre marche a New York pour demander a Ban Ki Moon de ne pas accepter une délégation togolaise formée par un gouvernement illégitime comme membre non permanent du Conseil de Sécurité de l’ONU en 2012. En plus de ces actions purement diplomatiques, nous projetons de déplacer nos énergies sur le terrain pour renforcer moralement nos frères et sœurs du FRAC dans cette lutte noble et équilibrer ainsi les forces en présence.    

Lynx.info : Comment expliquez-vous cette méfiance des togolais envers leurs représentations dans la diaspora ?

C’est le résultat de l’héritage de la terreur que le RPT et son armée ont laissé aux Togolais.  Le premier gouvernement du régime de Jean Pierre Fabre doit se donner pour tâche de  redonner confiance à nos compatriotes afin qu’ils contribuent au développement de leur pays.  Ce sera un travail de longue haleine mais on y parviendra.  Devant un régime aussi brutal, seule l’union fera notre force.  C’est pourquoi je lance un appel patriotique a toute la diaspora togolaise afin qu’ils adhèrent a la Coalition des Mouvements Anti-Faure, participent a nos conférences téléphoniques  et apportent leurs idées pour une fin rapide et pacifique de la tyrannie au Togo.  Notre site internet est http://www.dontvotefaure.com

Merci

C’est moi qui vous remercie

Interview réalisée par Camus Ali Lynx.info

Laisser une réponse