Ingrid Awadé : Main basse sur 300 millions de Francs Cfa de Togo Cellulaire!

0

La petite lolita au chômage qui écumait les mâles à Lille est devenue la toute puissante femme du Togo. Un ancien ministre se livre à Lynx.info : « Quand nous étions au gouvernement du premier ministre Eugène Adoboli, elle venait de temps à autre nous vendre quelques produits. De petits cellulaires aux gadgets, on achetait auprès d’elle. C’est incroyable de savoir qu’elle fait et défait actuellement les ministres et les directeurs de sociétés ». Faut-il mettre toutes ces tartufferies dans les erreurs de Faure Gnassingbé ? Comment a-t-il pu laisser une petite amie s’asseoir royalement sur les caisses de l’Etat togolais ? Pour certains, il a confondu « vie privée » et « biens publics ». Pour d’autres comme l’ex ministre Agbéyomé Kodjo, c’est une volonté manifeste d’ériger les villas dans les fesses de jeunes filles. Au demeurant, le président du Togo est le seul chef d’état au monde qui n’est pas encore marié. D’ailleurs, quand il prend le pouvoir en 2005, Ingrid Awade fait partie de la jeune garde qui va former le noyau dur. Elle initie un grand chantier qui fera d’elle le fauve des impôts. Dans le fond, elle partageait la formule bien connue : « Se servir et non servir ». Elle devient rapidement riche au point d’effrayer même les plus crains autour de Faure. C’est avec elle qu’une certaine élite kabyè se construit le club des milliardaires. Un cercle très fermé dans lequel, ne rentre que kabyè de pur sang. Le confrère La Lettre du Continent enfonce le clou : […Pour ce faire, elle s’est rapprochée des hommes d’affaires de son réseau. La plupart sont d’ethnie kabyé comme elle-même, à l’instar de Kpatcha Bassayi, patron de la société de BTP Centro, ou de Germain Meba, directeur de la société d’informatique Cib-Inta. L’égérie du chef de l’Etat suit, par ailleurs, de près la construction de plusieurs luxueuses villas à la cité OUA.]. Depuis elle est l’imminense grise du système de lomé.

Ingrid Awadé :   Elle braque Togo-cellulaire en plein jour !

L’information est de taille et nous vient des premiers concernés de Togo-cellulaire. En attendant de vous sortir toute la stratégie d’Ingrid Awadé pour braquer les finances publiques, le Lynx vous fait connaître les premières bribes.

Dans la fièvre des élections législatives de juillet 2013, Ingrid sort la grosse stratégie. Comme toujours, elle fait savoir aux « hauts gradés » de Togo-cellulaire qu’il y a bien des factures non payées. Rapidement, elle sort les mois et envoie une facture salée de 300 millions à la direction. Par crainte de se faire virer, le directeur et toute la direction se mettent au garde à vous. Les 300 millions prennent la direction du « fauve » autoproclamé  des impôts. Un témoin oculaire à Lynx.info : «  Elle nous menaçait tous. Elle a même dit au ministre de l’économie Adji Oteh Ayassor qu’elle l’enverrait paître s’il s’immisçait dans ses affaires personnelles ». Quand nous avions joint un cadre du service des impôts, celui-ci a été très clair: « Ici, il y a ce que nous devrions savoir et ce qui relève des caisses noires. Cher journaliste, je ne veux pas trop en parler… »

Comprenne qui veut comprendre. Sous nos yeux, est née la régente du Togo : Ingrid Ataféinam Awadé !

Taffa Biassi Lynx.info

Laisser une réponse