Il y a deux ans IB mourait, mercredi 27 avril 2011

0

Nous regagnions Abidjan ce fameux mercredi, après 5 jours difficiles passés à faire la navette entre Man et Duékoué [crimes du quartier carrefour]. Corridor de Gesco, juste nos deux 4×4, avant moi, mes collègues Hollandais, le chauffeur et mon cousin. 4×4 arrière Doua Gouly, une collègue presse écrite hollandaise, le chauffeur, jeune, peureux, inexpérimenté)…dès qu’on passe le corridor je reçois un sms « il faut dire à ton gars IB là, ils vont le tuer, il est allé trop loin… » Tous mes contacts autour d’IB sont injoignables, Abidjan est calme, Abidjan fait peur, les cœurs battent, seules nos deux 4×4 sur l’autoroute du nord, fonçant vers l’hôtel Belle-Cote a l’autre bout de la ville…à l’arrivée , premier gestes de tous les journalistes du groupe, mettre les Laptops en marche, on apprendra que IB est mort (…) « IB is dood » me lance un collègue en Néerlandais…

Extrait de « Main-basse sur la Côte-d’Ivoire, autopsie d’un Multipartisme mensonger 1990-2013» Co-auteur Gbansé Douadé Alexis, à paraitre.

Gbansé Douadé Alexis

 

 

Laisser une réponse