Humour ! Un caïman pro Gbagbo arrêté sera transféré à la Haye

0

L’Inspecteur Colombo, commandant en chef de la sécurité des Zivoiriens, a conduit, à la vitesse Bolt, comme il en a l’habitude, une enquête pour démasquer le caïman mangeur des enfants et petits-enfants du Vieux Bélier de Yakro. Admettons-le, pour la première fois dans la nouvelle Codivoire en chantier, avec sa nouvelle armée légale, parrallèle, diagonale et équilatérale, une enquête sérieuse a été menée.

Car, quelques heures seulement après que le caïman a fait sa dernière victime, Inspecteur Colombo et sa police scientifique ont mis le grappin sur le caïman tueur en série. «Les résultats de l’enquête sont formels. Le caïman dévoreur de chair humaine est un pro-Gbagbo qui s’est infiltré dans le lac de Yakro. Mais on l’a mis aux arrêts», conclut le chef des opérations de recherche et d’investigation. Le saurien, selon les enquêteurs, n’a jamais fait partie des effectifs du lac aux caïmans après la revue des troupes au lendemain de la guerre atomique postélectorale.

Il était en exil chez ses cousins de la frontière Est. Mais, la surveillance sousmarine n’étant pas la spécialité de notre nouvelle armée de terre, des airs et des eaux, légale, parallèle, diagonale et équilatérale, il s’est clandestinement faufilé sous les eaux lagunaires frontalières pour rejoindre ses frères de Yakro. Où il s’est vengé sur son maître et un fou, croqués rageusement. Evidemment, Inspecteur Colombo a accusé le voisin de l’Est de complicité de dévoration.

De toute façon, le vieux saurien a été capturé et déféré à la prison de Bonbon Diali, au nord de la Codivoire où il partage la même cellule à Wc ouvert que l’ex-Premier ministre Aké N’gbo. Il subira, apprend-on, la rigueur de la loi. Contrairement à son codétenu, son procès s’ouvre la semaine prochaine, au tribunal des flagrants délits. D’ailleurs, à Bonbon Diali, tous les prisonniers réclament sa déportation à La Haye. Justement, depuis la prison internationale, le plus célèbre des taulards du Pays le plus Bas, Séplou himself, a réagi à cette capturation caïmanesque : «C’est une atteinte aux droits des animaux. Je l’attends ici pour qu’il ait un procès équitable». Ce n’est pas mensonge d’un soir.

Rappelons que depuis bientôt un mois, un mystérieux caïman des lacs de Yakro ne cesse de menacer et de dévorer les habitants de la capitale politique. Suite à la capturation de cette bête féroce identifiée par Inspecteur comme un des barons du régime Séplou, le commandant en chef de la sécurité nationale rassure que le Goût Vainement Adokaflè veille avec un oeil de crocodile sur leur sécurité. C’est ainsi qu’au titre des mesures conservatoires du Gouvernorat de Yakro, tous les caïmans, alligators, crocodiles de Yakro, pro-

Gbagbo ou pas, seront abattus. Et leurs peaux serviront à fabriquer des sacs à mains dames de luxe, des chaussures de luxe, des ceintures de luxe… et vendus aux enchères.

Nafyssatou S. Diallo

Bôlkotch

 

Laisser une réponse