Guillaume Soro règne sans partage à la Une des journaux quotidiens ivoiriens

0

La juge Sabine Khéris revient à la charge. Soro fuit la France

Abidjan (Côte d’Ivoire) – Le Président de l’Assemblée nationale ivoirienne Guillaume Kigbafori Soro règne sans partage à la Une des journaux quotidiens ivoiriens parus, jeudi, sur l’ensemble du territoire national , évoquant son retour à Abidjan après ses démêlés judiciaires à Paris.

« Abord d’un vol spécial affrété par la présidence de la République, Guillaume Soro est à Abidjan depuis hier », barre en Une, Le Nouveau Réveil qui met en exergue la manière dont Alassane Ouattara a organisé le retour du Président de l’Assemblée nationale. Le confrère explique également les raisons pour lesquelles, « tout a été fait dans la discrétion ».

« Après plusieurs semaines de mission en Europe, Soro est rentré », affiche en Une, Nord Sud Quotidien qui note une grande mobilisation à Abidjan et à l’intérieur pour le Président de l’Assemblée nationale. Pour L’Intelligent d’Abidjan, il y a une suspicion légitime contre la juge française, Sabine Khéris. « Soro a quitté la France hier vers 20h GMT », renseigne ce confrère.

« Affaire Soro mis en examen: Habiba Touré (avocate de Michel Gbagbo) prise en flagrant délit de mensonge », barre en Une, le journal Le Jour Plus qui relève la manière dont elle a été démasquée par le parquet de Paris.

Le confrère note par ailleurs, « une grande mobilisation pour un accueil triomphal au Président de l’Assemblée nationale ». Dans le même élan, le journal L’Expression rapporte que Ferkéssédougou (extrême Nord de la Côte d’Ivoire), la région d’origine du Président de l’Assemblée nationale était en « ébullition hier ».

Dans les colonnes de Le Patriote, le porte-parole du gouvernement Bruno Nabagné Koné, explique que « les autorités ivoiriennes n’ont pas été saisies » dans le cadre de cette affaire de « mandat d’amener contre le président du parlement ivoirien ». « Les députés disent merci à Ouattara », ajoute ce quotidien.

« La juge Sabine Khéris revient à la charge. Soro fuit la France », titre Notre Voie en Une qui ajoute en citant le ministre Bruno Koné, « il est dans l’avion pour Abidjan ». Pour Me Habiba Touré qui s’exprime dans les colonnes de Soir info, « le mandat d’amener n’a jamais été levé ».

A l’en croire, « Soro est désormais considéré comme mis en examen… », quand Bruno Nabagné Koné rétorque que « le problème n’est pas de s’opposer à une décision de justice ».

Poursuivi par la justice française, « mystère sur le cas Soro », souligne L’Inter, ajoutant que « ses parents protestent dans les rues », là où l’avocate de Michel Gbagbo prévient que « l’affaire est loin d’être terminée ».

Après le refus de se soumettre au mandat d’amener, « Soro mis en examen à Paris », écrit le journal Le Temps. Me Habiba Touré estime dans les colonnes de ce quotidien que les avocats de M. Soro ont fait du « faux », car le « mandat d’amener n’a pas été levé ». Inculpé, « Soro a fui la France hier », constate Le Courrier d’Abidjan. « Le chef de guerre à Abidjan en catimini », ironise ce journal.

LS/APA

{fcomment}

 

Laisser une réponse