Guerre de droits de réponses Yamgnane-Bassah. Je maintiens que Ouattara est une poupée des forces occidentales

0

A Monsieur Kofi Yamgnane 

Suite à votre Droit de Suite,

Loin de moi l’intention d’entretenir une quelconque polémique sur le droit de suite que vous avez donné à mon article, il me plait néanmoins d’éclairer la lanterne de nos internautes, et pourquoi pas la vôtre sur mon article qui a suscité votre réaction et celle de certains internautes.

Je voudrais savoir ce que vous voulez signifier par “vous connaitre”?

Avoir Serré votre main par-dessus une montagne de Foufou à la Chinuea Achebe, (dans le Monde s’Effondre) ou à la Depontré en pays Bassar ?

Je n’ai jamais rencontré Blaise Pascal, Montesquieu, Allain Robbe-Grillet, Emérite Pascal Lumumba, Béhanzin, Almoravides, Marco Pollo, Agokoli etc…., mais je peux prétendre les connaitre politiquement. Vous êtes une personnalité politique Togolo-Française ou Franco Togolaise (c’est selon) et vous ne saurez passer sous radar.

Dans mon article auquel vous vous-êtes référé, j’ai dénoncé votre prise de position dans le dossier Ivoiro-Ivoirienne (selon moi) ou Ivoiro-Francais (selon vous ?). Je maintiens cette position et je continue de réaffirmer que Alassane Ouattara est une poupée des forces occidentales, ou au mieux un éléphant blanc et ne saurait représenter équitablement l’intérêt politico-économiques de la Cote d’Ivoire. J’ai aussi parlé de vos talents exceptionnels, de vos mérites, et surtout de votre parcours hors du commun entant qu’Africain-Français.

J’ai ensuite pronostiqué deux cas de scenarios de Kofi Yamgnane dans l’ère Hollande.

1-Un premier cas ouYamgnane se verrait officialisé dans sa position de Monsieur Afrique sous Hollande. J’ai trouvé que Yamgnane perpétuerait les Intérêts Français en Afrique Francophone comme faiseur des rois, et que toute personnalité qui oserait évoluer en dehors du cercle français serait victime d’assassinat ou de déportation( cas de Thomas Sankara, Gbagbo, Sylvanus Olympio, Lumumba, et Alpha Oumar Konaré dans une certaine mesure etc…)

Dans le deuxième cas, j’ai vu Monsieur Yamgnane comme Président Togolais. J’ai observé que Yamgnane tout Franco-Togolais qu’il fut, ferait un meilleur Président que Faure Gnassingbé, quand bien même Kofi ne pourrait se sous soustraire totalement aux influences Françaises.

Monsieur Yamgnane, je regrette qu’un intellectuel et de surcroit un politicien de votre carrure eût choisit de simplement balayer du revers de la main les projections faites sur votre personne politique.

Ce que vous semblez me reprocher est que, bien qu’ayant annoncé dès la fin de la campagne électoral du Parti Socialiste pour la désignation de François Hollande que ne souhaitiez prendre aucune responsabilité politique hexagonale, j’ai continué de douter de votre parole en vous projetant comme éventuel Monsieur Afrique de François Hollande. Monsieur Yamgnane, pensez-vous honnêtement que votre déclaration de campagne empêche qu’on explore la possibilité de vous voir dans le rôle de Monsieur Afrique, ou dans une autre position gouvernementale?
Votre position aurait pu évoluer, tout politicien que vous êtes, si François Hollande n’avait pas aboli, (du moins sur papier) ce poste si stratégique pour la France. On a connu beaucoup de ces cas ou des promesses de campagne n’ont pu s’appliquer face aux réalités du terrain, ou à cause du « Realpolitik » du candidat devenu Président . Il ya eu le cas de « Read MyLips: no new taxes » de George H Bush, et celui de la promesse de campagne de François Hollande d’élever la taxe des riches a 75%, ce qu’il est en voie de ne pouvoir réaliser (du moins pas dans les pourcentages annoncés lors de la campagne. Il y a actuellement le cas de la promesse d’Obama candidat d’élever la taxe sur les Américains ayant une revenue annuelle de 250 000 dollars et au-delà qui a pris de l’eau. Votre position aurait pu changer si le poste n’avait pas été aboli.

Je conclu ici que, explorer cette possibilité ne constitue nullement une façon de nourrir des doutes sur votre parole. Vous savez que la politique, c’est du sable mouvant, un domaine où les choses ne restent pas figées, comme sur la planete mars.

Il ya aussi le cas de Kofi Yamgnane comme Président du Togo que j’ai évoqué ! Qu’en dites-vous ?

Vous semblez avoir choisi la voie la plus facile en préférant jeter par-dessus bord des analyses faites sur votre personne politique. J’avoue ne pas comprendre pourquoi cela vous pique au vif quand on doute de votre parole. Vous avez choisi d’opérer dans un domaine où les choses évoluent a la vitesse de lumière (le champ politique), un domaine où concessions, compromis, voire compromissions, alliances contre natures, et même malheureusement coups bas sont monnaie courante, là où par conséquent douter d’une personne ne saurait constituer un crime de lèse-majesté. Qui aurait rêvé que Gilchrist Olympio deviendra une béquille, ou plutôt un troisième pied du pouvoir dictatorial et sanguinaires des Gnassingbés ? Nous sommes en politique, et le magister dixit ne saurait avoir droit de cité.

Très cordialement,

Koffi K Apati-Bassah

New-York City, USA

{fcomment}

Laisser une réponse