Gilchrist Olympio : Il se fait entourer d’anciens et nouveaux « bitosards »

0

Lorsque l’on dit au vieux maréchal Gilchrist (qui n’a jamais gagné une bataille et une guerre) et qui a décidé de rejoindre avec armes et bagages son compère Faure qu’il ne sait pas encore dans quel bourbier il fourre son nez, il croit que l’on délire.   Une petite preuve parmi tant d’autres.  L’entourage de Gilchrist est bourré de taupes, de doubles couteaux  bossant des deux côtés à visages mi couverts. Ces individus n’ont aucune conviction sauf celle de leurs ventres. Le nommé Jean-Luc Homawoo, le gros et gras au teint clair qui l’accompagne ces derniers temps un peu partout à l’intérieur du pays est de ceux qui arpentaient régulièrement la ruelle de Lomé II pour aller vendre quelques petits secrets de Gilchrist Olympio au vieux dictateur moyennant des sacs de Marlboro remplis de billets craquants.  « Donnez-leur 5kilos, donnez-leur 10 kilos », ce refrain que le duo  Toofan a repris dans l’un de ses morceaux en dit long sur la magnanimité du maître des lieux à l’époque. Pour la petite histoire,  feu Eyadema avait une soif de dromadaire de savoir des tas de choses sur son ennemi juré et pour ce faire, il n’hésitait pas à prêter une oreille attentive aux énergumènes de l’espèce de Jean-Luc Homawoo qui y allaient lui raconter des histoires à dormir debout juste pour encaisser leur part du gâteau « gnassional ». 

Si Gilchrist pense que nous inventons des histoires, qu’il fasse un peu d’investigation à propos de Jean-Luc Homawoo. Des individus comme Jean-Luc Homawoo n’ont aucune conviction, nous le répétons très haut.  Jean-Luc avait été reçu dans un premier temps par l’actuel commandant Signa Edjamtoli sous le fameux arbre au beau milieu du domicile privé du général Eyadema avant d’être conduit lors d’une autre audience dans le saint des saints. Là, il a pu accoucher des potins de famille et autres au « vieux ».  Des gens comme Jean-Luc Homawoo sont comparables aux girouettes qui ne suivent que la direction où leur ventre les dirige. Ce n’est pas fini. L’autre taupe tapie dans l’entourage de Gilchrist est le vendeur de mèche Nicodème Habia l’homme de l’Avé qui a eu l’audace d’écraser  lors des législatives de 2007 son vieux père, un certain Edem Kodjo dans son propre fief. Quelle humiliation pour un ex secrétaire général de l’OUA, un ex premier ministre devant l’éternel et aujourd’hui envoyé spécial de L’Union africaine en Guinée.

Pour ça au moins, Habia a fait œuvre utile. Mais ses jeux troubles aux côtés de son boss Gilchrist ne nous rassurent guère à l’heure actuelle. Lui, il bosse en toute discrétion avec des lieutenants et envoyés de Faure. Soit Gilchrist sait tout ceci et fait avec soit, il ne ignore tout et c’est tant pis pour lui. Qu’il ne dise pas après que le petit animal aux yeux bleus Lynx ne l’avait pas averti à temps.

Igomzikpé Malika

* Bitosards: Ceux qui vivent du RPT par la délation et le mensonge pour soutirer des sous et avoir quelques avantages.

Laisser une réponse