Gilchrist et son diplomate Elliot Ohin : Trop de bruit pour rien !

0

  

Gilchrist est fier de son preud’homme Elliot Ohin. Et pour cause, le charcutier devenu ministre aurait,il paraît ra-mener le Togo dans le concert des nations. Une grande raison pour les adeptes  et le Guru du parti de jubiler. On danse du côté de l’UFC et on s’apprécie mutuellement au point de se trouer les tympans et de se casser les pectoraux. Pour le simple fait d’avoir trahi, on hisse la trahison comme un trophée de guerre au point d’en faire un succès national. Pour Gilchrist, c’est un cadre de son parti qui a redressé la diplomatie boiteuse du Togo : « En Côte d’Ivoire, ce sont des soldats togolais qui ont assuré la sécurité physique du président Alassane Ouattara dans les heures difficiles qu’a connu ce pays. Le Togo a aussi resserré ses liens avec nombreux de ses partenaires traditionnels, comme l’Allemagne dont le ministre de la Coopération vient d’effectuer une visite à Lomé. Ces exemples illustrent le dynamisme dont à fait preuve cette année notre diplomatie, grâce en grande partie au nouveau souffle apporté par les cadres dirigeants du groupe d’opposition UFC»,rouspète-il. À qui profite l’arrestation de Gbagbo,l’enfant de Sylvanus n’est pas en mesure de le dire non plus ! Mais tout ce qu’il sait, est qu’il connaît bien Alassane Ouattara et l’ex premier ministre malien Sidibé Mandé alors qu’il était au FMI et que, c’est Gbagbo et sa femme Simone qui étaient les premiers à venir s’enquérir de son état de santé à l’hôpital du Val de Grâce à Paris quand les balles d’Ernest Gnassingbé lui avait traversé les reins et mirent en pièces détachées ses testicules lors de l’attentat de Soudou. Les mots que nous avançons ne sont pas du Lynx mais bien de Gilchrist lui-même dans une interview donnée depuis Paris à Fraternité Matin en 2003. Le fait que la France ait comprise qu’il faille déterrer un génocidaire comme le général Gnakoudé Bérena et resserrer les «visses» avec les soldats togolais pour arrêter Gbagbo est une merveille, une grande victoire de ses cadres. On se fou désormais de celui qui était là aux heures de malheurs à ses chevets. On sort la dernière balle hypocrite et on passe sabler son champagne avec les bourreaux de son père. Et combien Gilchrist a-t-il envoyé à l’échafaud pour venir mano in mano apprendre aux Togolais les principes de la lutte ? Des milliers sûrement.  «L’opposition frontale n’a pas payé » glisse t-il . Alors, pourquoi avoir osé en envoyant des milliers de vie au crématoire ? Le côté mesquin de la France n’est plus à signaler dans son discours de nouvel an 2012, d’autant plus que il est rentré pieds et mains joins dans la franceafrique. Le nationalisme depuis enterré par ce fils infecte est même vu comme une trahison des pères de nos indépendances. Alors pourquoi le père Sylvanus est-il mort pour l’indépendance totale du Togo ? Croyez-nous, le fils ne sait pas non plus ! Sinon, il ne vendrait pas la mémoire du plus connu des Togolais à un franc symbolique et passer à la table avec le fils de celui qui faisait des simulations pour décrire comment il a rectifié le nationaliste .

Elliot Ohin : Trop fanfaron pour un pays qui se cherche comme le Togo !

Le sourire à chaque sortie du ministre des Affaires Étrangères du Togo toutes les fois qu’il est à la tribune de l’ONU en dit long sur la petitesse de l’homme. Brouillon dans sa démarche comme dans sa vision du monde, pour lui, le seul fait que la France ait aidé le Togo à s’asseoir comme non permanent à l’ONU serait une grande victoire. Il magnifie sa diplomatie au point d’en faire un tintamarre dans chaque oreille togolaise. A côté de vieux ambassadeurs sous sa tutelle qui trônent  en Occident en Amérique et n’ont aucun respect pour lui sinon ne le reconnaissent pas comme leur chef hiérarchique, il s’est frayé une réussite dans l’internationale. Et là aussi , ils nous semble, que les pays ont été choisi pour le besoin de la cause. C’est le Gabon, le Nigeria et l’Afrique du Sud qui avaient voté pour qu’on efface certains villages ivoiriens de la carte et qu’on chasse Laurent Gbagbo du pouvoir par les bombardements. Ce sont ces mêmes pays qui ont aussi voté pour que le leader libyen ne parle plus trop « Faure ». Maintenant, il faut braquer la Syrie et l’Iran et il faut des daltons. Et la pépinière comme le terreau se trouvent comme toujours en Afrique. Nous sommes la seule race au monde  à avoir refusé de rentrer dans l’histoire. Sinon, en quoi, le fait que le Togo siège à l’ONU avec des «Oui Oui » des Occidenatux  est une valeur ajoutée ? Quand on a pas inventé le moustiquaire, quand on a tous et collectivement démissionné, quel poids, quelle valeur avions nous en tant que pays pour refuser de souscrire à l’injustice que les puissance Occidentales imposent  au reste du monde? Elliot y est, et bien là comme ministre des Affaires étrangères  du Togo. Et avec un Olympio fier des prouesses de son poulain dont la plus grande aura été la protection d’un bourreau de l’Afrique comme Alassane Ouattara. N’avions-nous pas entendu l’officier et écrivain Gerry Taama dans un fanatisme grégaire dire qu’il voulait donner sa petite poitrine pour que vive l’enfant de Dimbokro ! D’ailleurs en s’approchant fortement de sa plèbe, Gilchrist a fini par confondre qui est cadre dans un parti respectable et qui joue à l’arrivisme.

Faut-il rappeler que Elliot Ohin vient de terminer la construction de sa deuxième villa en moins de 2ans comme ministre? Où a-t-il trouvé, lui le charcutier d’hier tout cet argent? A cette question un proche du RPT est clair : « Quand chacun mange, personne ne peut plus critiquer Faure sur sa gestion». La preuve, pour Gilchrist, le Togo est en pleine démocratie. Le reste n’est que mensonges, envie de mauvais goût à l‘encontre de Faure et de la coalition RPT/AGO.  Bienvenue au Togo sous les fils de la nation !

Camus Ali Lynx.info

Laisser une réponse