Gilbert Houngbo : Un figurant à l’ONU !

0

 

Houngbo, s’ennuie et dort.

Aviez-vous une fois regardé le feuilleton « Sex and the City »? Si c’est oui,alors vous avez aussi certainement vu défiler quelque part au bord de la rue des figurants aux allures évasives, inconstantes, inquiètes avec une destination « Anywhere ». Si vous aviez vu ces figurants, alors vous avez vu quelque chose de semblable au premier ministre togolais. Chez nous au Togo, il y a bien un administrateur du PNUD, économiste de son état qui a accepté jouer ce rôle de figurant. Et pourtant, l’homme du haut de sa petite tête qui blanchit et blanchit sans cesse était prévenu. Quand on rentre au RPT, on en sort dénaturé, démodé et instable. Mais la force de l’argent était plus forte que l’homme. Mi-politique, mi économiste, Houngbo était un petit bonhomme joyeux et qui menait sa petite vie de fonctionnaire international, sans histoires, apparemment. Il a fallu qu’il atterrisse au RPT, pour devenir ridicule dans sa vie. Sans couleur politique à son arrivée à la primature, il portera les premières baskets du  RPT quand Faure a dit qu’il voulait encore « capter » les élections de mars 2010. Effacé du milieu politique et presque sans rôle faute de prérogatives,le laudateur était à la tribune verte de l’ONU au nom du Togo.

Houngbo : Pluie de mensonges à l’ONU !

Flanqué du boucher de Louisville et ministre des Affaires Etrangères, Elliot Ohin, ils ont survolé l’Etat de Kentucky où ce dernier travaillait dans une boucherie, pour atterrir à New-York. D’abord, ce sont des dixièmes  couteaux des pays comme le Koweït ou l’Iran qui ont été des hôtes de notre national. Il n’a pas non plus honte de pavaner dans les couloirs onusiens à la recherche du moindre shooting des photographes. Ce n’est que samedi 24 septembre 2011 que notre économiste est arrivé à la tribune toute honte bue déverser le nième mensonge. C’est ici qu’on voit que le dialogue inter-togolais était bien une filouterie, un canular. Le pouvoir voulait trouver des apparatchiks pour les aider à faire croire que quelque chose bouge au Togo.

De sa petite blanche tête qui ne produit que des mensonges, on peut lire, entre autres, sur le dialogue inter-togolais. « La politique d’ouverture et de concertation menée par le président Faure Gnassingbé qui a permis de relancer très récemment le Cadre Permanent de Dialogue et de Concertation rénové (CPDC) ». L’infatigable menteur ne s’arrête pas là : « La politique de victoire partagée avec les perdants, qui réussit si bien au Togo, pourra inspirer les pays confrontés aux violences postélectorales comme on en voit de plus en plus sur le continent africain ».

Sur l’indépendance de l’Etat palestinien, l’homme est à l’image de son patron. Quand on ne sait pas qui va gagner on joue à l’équilibriste. On les a vu en Côte d’Ivoire arrondir les angles pour enfin sortir leur vrai visage de « faux types ». En Libye de Kadhafi pareil ! C’est quoi l’éducation des valeurs quand on a été biberonné par le lait du RPT ? Houngbo tout en couleur veut et l’Israël et la Palestine : « Israël et la Palestine doivent exister dans deux pays, aux frontières bien définies, dans la paix et la sécurité ». Que peut-on attendre encore d’un tel commis de la république. Merci l’artiste pour avoir mangé, bu et déféqué au nom du contribuable togolais !

Bamba Ahmed Lynx.info

Laisser une réponse