Fin de l’empire Belge de Félix Sagbo

0

Après avoir bouclé 10 années à la représentation diplomatique du Togo en Belgique,  Nederland, Luxembourg et  auprès du Vatican, l’ambassadeur Félix Sagbo est rappelé au Togo. Il va rentrer au pays dans les prochains jours, de source proche de la diplomatie togolaise pour se mettre à la disposition du ministère des affaires étrangères.  Contacté au téléphone, le diplomate togolais dit ne pas regretter cette affectation et rappelle qu’il a été muté de quelque par pour arriver en Belgique : « quand on est fonctionnaire d’Etat, c’est pour servir où besoin sera. Je ne regrette pas, il fait toujours bon vivre chez soi …» nous a confié hier matin au téléphone depuis Bruxelles M. Sagbo.

Ancien ministre, ancien directeur de cabinet et précédemment en poste à Abuja au Nigéria (2 ans), Félix Sagbo a été nommé ambassadeur en Belgique en 2004. Son bilan à la tête de la représentation est mitigé, meublé de trafics divers et de laxisme  à lui reproché par la presse et par certains membres de la diaspora togolaise en Belgique, bilan sur lequel il n’a pas souhaité intervenir « Allez demander au ministre des affaires étrangères de vous faire part des résultats de mon travail à la tête de la représentation, je ne veux pas aller dans les détails. » a-t-il déclaré.

Au ministère des affaires étrangères, on n’a pas évoqué un motif de sanction quant à son rappel. Il s’agit tout simplement de donner une nouvelle image à la diplomatie togolaise dirigée par Robert Dussey et permettre aux diplomates qui ont duré à leurs postes de revenir au pays et donner la chance à d’autres diplomates togolais de servir le Togo ailleurs.

Dans la foulée des reformes, le rappel de près d’une dizaine de fonctionnaires en poste à l’ambassade du Togo en France, déjà précédé du retour de l’ambassadeur d’Allemagne, le sieur Paka. Les représentations en Chine, au Japon et ailleurs vont également recevoir ce coup de balai diplomatique.

Félix Sagbo, dans une brève interview à paraître n’est pas moins amère sur son rappel au Togo. Mais, c’est sûr, il a régné à la tête de l’«empire belge» depuis dix ans, le règne prend fin. Aucune information n’est encore donnée sur son successeur. Le Togo dispose en tout cas de plusieurs diplomates formés qui ont les capacités et les compétences modernes pour remplacer Sagbo.

Carlos KETOHOU

 

Laisser une réponse