Faure : Une pause de un an et il reprend avec le tour du monde !

0

Kpatcha est au gnouf. Et avec lui, plusieurs officiers qui pouvaient bousculer  trois des quatre pieds du fauteuil princier. Pascal Bodjona qui a ses propres relais au sein de la grande muette est désormais aussi cadenassé à double clé. Ajouté aux flonflons inaudibles des patriotes togolais de la diaspora qui ont depuis quitté les rues dans les quatre coins du globe, Faure est désormais seul à la barre. Il sait que « Sauvons le Togo » et « Arc-en-ciel » ont beau faire descendre le tout Lomé dans les rues, encourager des filles ici et là pour la démonstration de leur nudité, tout ceci lui coule de travers comme l’eau sur les plumes d’un canard. Tenez ! En moins de trois semaines, Faure est allé à New-York.  Aussitôt le kérosène de nouveau plein dans l’avion de tous les Togolais, et le voici en Namibie pour un voyage de trois jours. De la Namibie, il a fait un crochet au Congo démocratique pour nous dit-on, écouter ceux qui parlent sans faute la langue française. Alors qu’on pensait qu’il allait faire une pause afin d’écouter son opposition, que nenni ! Gilbert Bawara son porte flingue est là, sinon bien là pour calmer la furia de Jean-Pierre Fabre et ses petits amis. Libre dans ses mouvements comme dans sa peau, Faure est reparti de nouveau et a atterri dans la plus grande joie à Dubaï ce dimanche 21 octobre. Dans le communiqué officiel : « Le président Faure Gnassingbé participe lundi aux côtés du Premier ministre des Emirats arabes unis (EAU), Cheikh Mohammed bin Rashid Al Maktoum, du secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, et d’un parterre de chefs d’Etat, au Forum mondial sur l’énergie qui se déroule cette année à Dubaï du 22 au 24 octobre, en présence de 2000 délégués venus du monde entier ; officiels, ONG et secteur privé. ». Ce qui est bien à noter est que ; les élections sont au bout de son nez et là où Ban-Ki Mon est, le prince voudrait aussi bien y être à côté. C’est une question de visibilité. Quand le sud coréen lancera que, c’est bien Faure et Unir qui ont gagné aux élections législatives comme présidentielles, qui pourra lever le doigt et dire que, ce que dit  le plus puissant fonctionnaire du monde est faut ? Faure lui au moins sait où se trouve son pouvoir. On l’a vu main dans les mains avec le sud coréen à New-York. Il s’apprête aussi ce lundi à s’approcher du fauteuil de ce dernier à Dubaï.  Mais ce qui fâche, sont ces millions de nos francs bradés pour des causes futiles, inutiles… Sinon, quelle valeur ajoutée tire le Togo dans ces périples de bas niveaux ? Combien de voyages François Hollande président de la France a-t-il déjà fait depuis qu’il est président ?

 

 

De nos recoupements, il se murmure que les pays européens ne sont plus sûrs pour déposer les milliards volés. Les pays du Golfe devenus le haut lieu de toutes sortes de transactions fascinerait le prince. Quand on sait que l’enfant de Charles Debbasch à ouvert un bureau privé comme consultant sur place, allez y comprendre pourquoi Faure a remué ses fesses pour être de la partie pour un simple séminaire de quelques ONG. Quand va-t-il comprendre qu’on ne bouffe pas un peuple éternellement ?

Taffa Biassi Lynx.info

 

Laisser une réponse