Faure part enterrer son « Frère rival »et ordonne qu’on ferme á double clé «ses Frères ennemis »

0

Après avoir enterré il y’a bientôt cinq années  le père, Faure s’apprête a amené son rival de frère dans sa dernière demeure.Si la mort du père avait accueilli le bataclan d’enfants Gnassingbé, ce que Gbabgo ironisait « des équipes »la mort du premier de tous les fils du clan risque d’ acceullir un et un seul enfant : Faure. Et pour cause.

Il n’est un secret pour personne au Togo que le premier magistrat de la République a évincé son frère en lui arrachant sa femme.Née Gnakadé cette femme qui travaillait á la BCEAO Kara a surpris le peuple Kabyè et la famille Gnassingbé en troquant une grossesse de Faure comme vengeance contre son époux infidel Ernest Essohanam Gnassingbé. Le père peu avant sa mort avait tranché : c’est Faure qui a raison ! En pays, kabyè, losso,bassar , kotocoli, moba  … la tradition dans un passé  encore récent l’autorisait.

Mais ceci doit se faire dans la transparence la plus totale.C’est seulement quand le frère meurt.Dans plusieurs pays africains il est aussi de tradition que le frère mort, le petit frère à le droit d’épouser la femme du défunt.Au Zaïre de Mobutu le chef suprême et Guide avait soulevé maman Boby Ladawa et á la mort de son oncle Litho il s’adjugera la sœur jumelle de sa femme Kossi.Au  Congo voisin de Denis Sassou après la mort du frère et du cousin,leurs femmes sont venues s’ajouter á la seule encore officielle Antoinette  Sassou.

Le hic chez l’ « esprit nouveau »du Togo est que á défaut des réformes institutionnelles et constitutionnelles l’homme Faure est plus occupé á faire des réformes traditionnelles et coutumières. Désormais au Togo, le « petit frère peut ravir á son frère  mort ou vivant sa femme si il a des moyens financiers et militaires ».Quand le Lynx a tendu son micro á un militaire acharné dans les préparatifs des funérailles de samedi l’homme peste : « C’est le folie femme »  qui a piégé Faure. Et après tout, en pays kabyè c’est normal ! Et les autres frères vont-ils être de la cérémonie ? un officier proche de Faure á notre micro «  Des bandits comme Kpatcha á Kara pourquoi faire ? Nous les avons enfermés á double clé »

Ainsi va désormais la vie chez les Gnassingbé.Alpha Omar Konaré avait prédit pour le Togo la révolution des palais.En attendant personne ne sait si Faure adoptera les autres enfants d’Ernest son frère .Mais tout porte á croire que du côté d’Agou á Kpalimé d’où est originaire la mère de Faure,  les conseils des oncles sont déjà tombés : les enfants d’Ernest sont depuis tes pires ennemis et toi tu n’es pas après tout 100% kabyè.Du côté de Faure ses proches disent que depuis l’Italie où il était aller pour le sommet contre la faim, c’est motus et bouche cousue.

Severin Gomaro  Lynx.info

* le « folie femme » Le Lynx a voulu laisser l’originalité du message tel qu’il a été prononcé par le militaire.

 

Laisser une réponse