Faure : Mimi, tu auras ton mari, mais cadavre !

0

 

Derrière le sourire mesquin de Faure, se cache le monstre. Derrière son petit âge (45ans) se cache tous les attributs d’un roi nègre et le pouvoir. Derrière ses cheveux blancs qui poussent à tout va, se cache le parfait criminel. Faure Essozimna Gnassingbé a fini par déposer les vrais masques. Du « sang de nordiste » et de « sudiste » qui coulent dans ses veines commence par faire ses affres. Ceux qui tapis dans l’ombre ont endormi tout un peuple avec des arguments tordus et des explications sur un mélange de sang qui devrait sortir la république par le haut comme s’il n’y avait pas au Togo des millions qui partagent les deux cultures commencent aussi par désenchanter. Le fils infect a fini par infecter la République de ses menteries, de ses injustices, de son pillage, de son culte au gâchis…. La justice, c’est lui. L’économie, la sécurité, l’administration, la police, les forces militaires tout ceci, il a eu besoin seulement de six ans, pour mettre sous ses pieds. Un record ! Mais, ici il faut toujours marteler que sans action contre ce régime moribond, aucun signe palpable de détente ne viendra. Il faut secouer le cocotier, et c’est apparemment ce qu’aurait compris la brave Mimi Gnassingbé. Au pays des hommes aux couilles molles, il faut prendre ces responsabilités quand on est une femme décidée à en finir avec la fatalité, la loi du plus fort et le silence d’une certaine élite kabyè complice de ce que vit son mari et député d’une république qui se veut respectable.

Faure est un pervers : je me battrai pour la libération de mon mari

Pour Mimi Gnassingbé, l’oncle de ses enfants qui n’est autre que Faure est un pervers.  Et pour cause, alors qu’on pensait qu’il allait présenter aux Togolais leur « Madame de Pompadour », môsieur a préféré collectionné les rejetons. C’est connu de tous, Louis XIV aimait les femmes un peu comme Faure, mais n’a pas privé aux français une première dame, Mme de Pompadour. Nicolas Sarkozy non plus n’a pas pensé deux fois. Alors qu’il venait sans femme au pouvoir où c’est son ex-femme, qui lui tournait le dos, il a pensé se faire un peu responsable. De Mick Jagger en passant par Eric Clapton qui ont tour à tour tripoté Carla Bruni, l’homme a préféré  en faire une femme, il est dans son droit !  Au Togo, c’est Ingrid Awadé qui a eu la licence de jouer à la vrai-fausse première dame donnant le sanctuaire au fils de la nation de dégouliner ses pulsions sexuelles sur la jeune fille togolaise.  D’aucuns parlent de 11 enfants dans le CV de Faure. Bien plus, affirment les autres. Ce qu’on sait au journal préféré des Togolais est que Faure n’est pas marié, donc pas responsable pour parler au nom du peuple. Et nous mettons au défi de nous prouver le contraire, que dans la bergerie togolaise, il ne serait pas le bouc responsable de la grossesse de toutes les chèvres. Passons.

De nos recoupements au Lynx, il ressort que Kpatcha serait bien libéré parce que n’étant plus un danger. La prison a eu raison de lui comme elle avait eu raison du commandant  Djoua Yoma. Du corps du plus volumineux des frères Gnassingbé, il ne reste qu’une monticule de maladies. Mimi le confirme au confrère Radio Légende Fm : «  Il souffre de maux de rein, de maux d’yeux, de l’hypertension. Bref les médecins nous prescrivent parfois des produits qui n’existent même plus parce qu’on a du mal à les retrouver sur le marché. Pour ce faire, on demande parfois aux pharmaciens de nous donner des produits équivalents. Franchement c’est très difficile !… »

Si deux ans après, toute la junte Kabyé composée de Wiyao [ndlr, chefs traditionnels] de généraux corrompus, d’officiers affairistes et de cadres réfractaires a tout changement n’a pu convaincre Faure de libérer Kpatcha, il est bien clair, qu’on peut déjà commencer par faire le deuil avant même la mort du plus populaire des Gnassingbé. Les kabyès ayant tous en idée que Faure ou Kpatcha c’est toujours le pouvoir dans la Kozah même si le premier est plus que décidé de rectifier le deuxième.

 Certainement, les jours qui suivent vont situer sur sa relaxe. La preuve, parmi les dossiers inscrits au rôle de la session de la Cour d’Assises de Lomé, le dossier d’atteinte contre la sûreté de l’Etat ne figure pas. Faure finira par remettre à  Mimi son colis de mari… mais sûrement cadavre !

Djima Matapari Lynx.info

Laisser une réponse