Faure ne veut-il pas d’une investiture du RPT ?

0

Elle était prévue pour le 20 Novembre dernier et devait avoir pour modérateurs, l’ancien hacamien devenu aujourd’hui ministre d’Etat, Pascal Akoussoulèlou Bodjona et le Togolo-guinéen Barry Moussa Barqué, ancienne et nouvelle éminence grise du régime. L’homme qui a battu les records de longévité au poste ministériel, à la direction générale des sociétés d’Etat et qui fait semblant de ne posséder pas grand-chose au Togo même s’il a déjà un château chez lui en Guinée-conakry.

Mais à la dernière minute, la convention du RPT qui promettait des étincelles a été reportée au grand désarroi de tous ceux qui au parti entendaient vider ce qu’ils ont de remontrances à l’égard de l’homme du 05 Février 2005 (allusion faite par rapport à la nuit du 05 Février où des officiers généraux et supérieurs remettaient le pouvoir à Faure). Du 20 Novembre à ce jour, les héritiers de feu général Eyadema, père fondateur du parti attendent le jour de leur convention tels les chrétiens qui attendent depuis 2009 bonnes années la venue du petit Jésus. D’aucuns disent que Faure a une peur bleue de cette assise qu’il fait tout pour la retarder ou pour qu’elle n’ait pas lieu.

Il se raconte que beaucoup entendent saisir l’occasion de cette convention pour se vider vu le climat délétère au sein du parti consécutif à l’embastillement du député de la Kozah, Kpatcha Gnassingbé et certains problèmes internes à la plus vieille des formations politiques du pays. Ils sont de plus en plus nombreux à reprocher à Faure de leur avoir tourné dos et de ne rouler que pour ses copains de banc de Chaminade et ses oncles maternels d’Agou. Des cokctails molotov en perspective qui, explosés pourraient faire mal, très mal à « l’esprit nouveau » à quelques mois de la présidentielle. Pour l’heure, Faure ne semble pas pressé de convoquer une convention d’investiture qui va permettre aux militants de son parti de lui dire des vérités qui fâchent.

Or, de la vie du RPT, jamais il n’a été question d’ aller à une élection sans avoir au préalable organisé une assise pour choisir son porte-flambeau. Faure est-il en passe de se passer de cette formalité ou en train de mijoter une bonne surprise à tous au sein du RPT?

Severin Gomaro  Lynx.info

Laisser une réponse