Faure Gnassingbé refuse de remettre le « colis » Fatou Diendéré aux Burkinabè

0

La plèbe et la pègre ont toujours un nid, un lieu sûr pour régénérer et après terminer le travail commencé. Sur la côte ouest africaine, le Togo reste le cadre idéal. Cet eldorado de tous les bandits de grand chemin. Alors que, tout le Burkina-Faso était debout comme un seul homme pour mettre la main sur Fatou et son mari Gilbert Diendéré, le prince togolais trouvera sa formule à lui. Il fait rentrer la belle Fatou avec les moyens que son père avait utilisés pour faire rentrer les enfants de Jonas Savimbi à Lomé.  Fatou Diendéré, devenue la personnalité numéro 1 la plus rechercher de son pays, le voisin du nord demandera au Togo de leur renvoyez le « colis ». Réponse toute sèche de l’exécutif Togolais : « Nous ne retrouvons pas l’épouse de l’ex chef de la junte au Burkina, Gilbert Diendéré sur le territoire togolais ». On n’en veut encore ! La belle Fatou serait-elle subitement devenue une aiguille introuvable ? Pis, le grand flic Yetrofei Massina n’aurait pas retrouvé les traces de leur hôte. Pour qui connait le Togo, avec la malhonnêteté et l’immoralité de ses autorités, il faut craindre que la femme de l’homme le plus brutal que le Burkina ait jamais connu soit déjà dans le lit d’un cador du parti UNIR [Ndlr, parti de Faure Gnassingbé]. Le reste, le pauvre Gilbert peut déjà dire adieu à sa dulcinée !

Djima Matapari Lynx.info

{fcomment}
 

Laisser une réponse