Etape49 : Dégeler avant de consommer !

0

Non, ce titre ce n’est pas une instruction de recette culinaire. Mais il s’y apparente bien. 49 militaires ivoiriens viennent de voir leurs comptes dégelés et la suspension de leur solde levée, en attendant de savoir à quelle sauce ils seront mangés par le grand-méchant-loup.

Le communiqué du commissaire du gouvernement est, on ne peut plus clair : cette mesure vise des militaires « condamnés, détenus provisoirement ou en attente d’être jugés ». Une précision qui nous faire dire que malgré le dégel, ces soldats ne sont pas encore sortis de l’auberge, sinon de la cuisine du « cueilleur de fruits mûrs ».

Il s’agit de 49 militaires, donc de 49 familles qui peuvent enfin passer à la caisse, toucher les espèces sonnantes et trébuchantes de leur infortuné père qui, soit croupis en prison, soit ne dors dorénavant que d’un œil, hanté par l’idée de se faire cueillir à tout moment, par les bêtes féroces de la ouattarandie.

Sachez aussi, à toutes fins utiles, que Le dégel des comptes et la levée de suspension de solde de ces 49 militaires est une décision du grand cousin. Oui, que pensiez-vous ? Lui aussi veut passer pour un humaniste, à l’image de son prédécesseur. Le communiqué précise d’ailleurs qu’« il s’agit d’un acte purement humanitaire, destiné à soulager les souffrances des familles des militaires (…) ».

Même si la maxime dit à propos que: « le bienfait n’est jamais perdu », en revanche, cette maxime ne précise pas qu’un bienfait ne l’est plus, dès que celui qui l’accomplit poursuit des desseins sournois. Le bienfait perd donc toute sa substance lorsqu’il entre dans le cadre de petits calculs politiciens. Et c’est bien ici, le cas.

Avait-on besoin de médiatiser, voire publier la liste de ces 49 malheureux soldats ivoiriens, au risque d’exposer leurs familles à l’aigreur et à la haine des ado-boys and girls extrémistes? D’autre part, quelle gloire en tire le grand cousin pour ce nombre insignifiant de militaires alors que des centaines de milliers d’autres et leurs familles vivent l’enfer depuis son accession au pouvoir ? En proclamant une amnistie générale pour tous ces soldats qui n’ont fait que défendre la mère patrie attaquée, il aurait pu, ne serait-ce qu’apercevoir le portail de l’Histoire, à défaut d’y entrer.

Ne tarderons pas à prendre connaissance des vraies raisons de cette sortie volontairement médiatisée. Elle est là, entre les lignes des quotidiens pro-Ouattara, dans les voix enjouées des journalistes télé et radio de la dramanie.

Vous avez bien lu qu’« il s’agit d’un acte purement humanitaire » ? Faux. Cette action de bienfaisance, déclarée sous les feux des projecteurs, n’est ni plus ni moins que de la propagande, en faveur d’un individu en quête de popularité. Une propagande politicienne qui malheureusement n’émeut personne. Car qu’est ce que 49 militaires à côté de centaines de milliers d’autres emprisonnés ou en fuite ? Une goutte d’eau dans l’océan, rien de plus.

Ainsi, que les adorateurs de la ouattarandie se détrompent. Avec nous, la propagande ne passera pas. Le chef adoré et ses lèches-bottes, peuvent donc aller jouer ailleurs les sauveurs de l’humanité.

Après la propagande, le rattrapage

Permettez-nous, de vous soumettre ce petit exercice: ci-joint, les listes émanant du communiqué du commissaire du gouvernement. D’abord celle des militaires concernés par la décision de dégèle des avoirs et de la levée de suspension de salaire, puis celle des 7 qui auraient « commis des crimes graves et qui, poursuivis, sont restés en fuite, et contre qui mandat d’arrêt a été délivré ». Ce sont :

-Général de Brigade DOGBO Blé Bruno

-Colonel major DASSE Toualy

-Lieutenant-colonel GOURI André

-Lieutenant-colonel OKOU Mody Léopold

-Lieutenant-colonel GNATOA Kate

-Commandant KIPRE Yagba

Capitaine SEHAET DE GOUOT Roland

-Sous-lieutenant KRAPA Kouakou Bio Emmanuel

-Caporal MABRE Alain

-Caporal TOUBATE Tom Serge

-Sergent-chef LAGO Léo Jean Noel

-Sergent-chef LOBE LOBE

-Sergent TOALY Noel

-Sergent TOH Ferdinand

-Sergent MANHAN Alley

-Sergent OBRA Guy laou doué

-Sergent GOGOUA Kipré

-Sergent LOBE Koffi

-Adjudant-chef major KOUDOU jean Marie

Adjudant-chef major YATE Gervais

-Adjudant-chef BEDE Koffi

-Adjudant-chef KOKOBO Gokou

-Vice-amiral VAGBA Faussignaux

-CF OBOUMOU Noel(en fuite)

-Commissaire AKRE APOSSE

-Capitaine YAO Kouakou Kan Roland

 Liste des 7 :

-Colonel DADI TOHOUROU

-Lieutenant-colonel GOUANOU OUANGONZON

-Commandant NIAMKE

-Capitaine GLODOUA

-Sergent-chef YAPI YAVO dit DJOUDJOU

-Chef d’escadron ABEHI JEAN NOEL

-Chef d’escadron SEKA ANSELME

Quelqu’un peut-il nous indiquer dans cette longue liste, le nom d’un militaire, un seul, ressortissant du nord ?

Enfin, qu’appelle-t-on « crimes graves », à partir du moment où la vie d’un être humain, quel qu’il soit, lui est ôtée ? Et dans cette crise ivoirienne, bien entendu, qui n’a pas encore fini de livrer ses secrets, ces Wattao, Chérif Ousmane, Losseni, Fofié, Jah Gao, Morou Ouattara, etc, peuvent-ils prétendre avoir commis moins de crimes « graves » que ces valeureux soldats de la république ? Question qui importe peu au grand-méchant-loup qui lui, a choisit de « dégeler » ses proies, avant de les « dévorer ».

Marc Micael La Riposte

Laisser une réponse