Et revoilà le patriote Evegnon !

0

Il a l’argent, il a les soldats  sous sa coupe, il a la Haute autorité de l’audiovisuelle et de la communication (HAAC) dans ses mains. Hier prisonnier pour publication outrageuse contre le pouvoir, aujourd’hui tout puissant patron de l’audio-visuel, alors au service de ce même pouvoir. Philippe Evegnon dont la chance tendait les bras en 2005 a su la prendre et « s’adapter » comme le voulait les nouveaux conquérants si ce ne n’est les nouveaux occupants de la maison Togo. On ne sort pas des couloirs du RPT sans avoir une gueule aux odeurs de viande faisandée. C’est du haut de cette gueule qu’il promet d’envoyer ses confrères en thérapie ou en psychothérapie selon ses propres mots. Et encore faut-il aussi être rassuré qu’en 43 ans de règne de père en fils, que les Gnassingbé ont pu fabriquer ne serait-ce qu’un seul psychothérapeute au Togo. Ce n’est pas toujours ceux qu’on croient bien portants qui le sont ! Philippe n’est pas autre chose qu’un cancre au service des fous qui ont pris la République en étau.

Point n’est plus ici d’aligner son parcours jusqu’à ce qu’il ne s’assied sur cette institution qu’est la HAAC et qui a la capacité de démolir chaque fois qu’une élection est aux portes, toute l’opposition togolaise. On croyait aussi que Faure allait un peu, sinon tout  nettoyer dans sa maison en envoyant tous ces « gringos » qui ont rendu encore son pouvoir non fréquentable dans d’autres secteurs où ils feraient mieux de commander les porcs et entretenir les étables pour les boeufs. Patatras ! Trop paresseux, le chef d’Etat aux milles et un problèmes ne s’est fait pas prier. Ce serait la même équipe, la même stratégie, la même pègre.

Au lieu de labourer, de bêcher, de piocher des oiseaux rares qui devraient changer la physionomie de son pouvoir encore ensanglanté de 2005, le fils de la nation a préferé les vielles récettes. Et Comment ? D’abord il a re-de-posé la vieille garde que Gilbert Houngbo I  avait fabriqué. Cette garde qui devrait changer le Togo en six mois et qui peine même à changer le Togo en deux ans encore… À défaut d’un changement visible,on croyait qu’il allait envoyer par exemple la belle Kokomba Ibrahima Meïmounatou pour ne prendre que celle-ci se reposer pour incompétence. Sans aucun bilan à défendre au ministère de la femme et de la fille, le prince a fait grise mine et laisser faire. Une histoire de  dessous de jupes entre le président et sa ministre est sur toutes les lèvres dans les coins de tous les ministères au point que la belle Meïmounatou ferait même peur à tous les prétendants. On n’est pas loin de Nicolas Sarkozy alors maire de Neully sur Seine qui mariât Cécilia et son mari et revint déposséder le mari de sa mariée en faisant d’elle sa propre femme. Ensuite, et tout doucement il a écarté Gilbert Bawara (trop gueulard et pas à son goût !) Kokouvi Dogbé l’ami d’enfance au ministère de l’Equipement avait lui commencé par équiper «  très faurtement »sa maison aux Etats-Unis qu’il fallait vite le sauter avant que le Lynx ne l’annonce au peuple togolais.

 Mais le dernier qu’on croyait être definitivement anéanti et qu’aucun confrère ne voulait plus voire à la HAAC vient de refaire surface. Il paraît que dans la foire aux fêtiches et au « Djaratutta » que Philippe et concurrents se livraient, s’en est suivie une sale guerre pour le trône de l’institution. Mais au final, c’est le fêtiche de Philippe Evegnon qui avait la force surnaturelle de mettre K.O debout les autres prétendants. Ainsi, et sans une discussion, les « députés » du RPT ont renouvelés leur confiance à l’homme. Et au RPT, après une confiance renouvelée, il faut donner les gages de ce que serait les cinq ans à venir. Pour sa première sortie, Philippe ne s’est pas fait prier : se serait une thérapie ou une psychothérapie pour nous tous selon le site www.republicoftogo.com  qui les parraine. Le cancre, il paraît aurait perdu ses facultés mentales suite à la joie d’avoir été réelu harceleur et prédateur de la presse privée. Et au Lynx, on a une belle potion pour lui : c’est une dose de mépris pour la canaille !

Camus Ali Lynx.info

Laisser une réponse