Et Guillaume Soro prend la présidence !

0
Guillaume le Zoro

Guillaume le Zoro

Guillaume SoroQui l’aurait pensé il y a cinq mois? C’est bien le « petit gros » Guillaume Soro qui dirige désormais la Côte d’Ivoire, le boucher est fatigué et il lui faut bien un repos. Quand on a transporté des obus et les faire déverser sur des milliers de compatriotes, les muscles comme l’esprit finissent par lâcher aussi. Ouattara est bien en vacances. Curieusement en France, donc à deux pas de Nicolas Sarkozy. Mme la croqueuse d’hommes, Dominique Fadiga- Follereau est française et surtout blonde, il fait bien de l’amener du côté de St-Tropez pour la curiosité des touristes fascinés par son génie  à  croquer seulement  les hommes au sommet de l’Etat africain . Nous sommes en plein été et l’économiste mondialement aimé est, depuis que nous mettons ces lignes sous presse, en France.

Le paradoxe, est que Laurent Gbagbo, passait ses vacances au milieu des siens ou dans son pays préféré la Gambie. Mais que pouvons-nous attendre d’un Noir avec des comportements de « Blancs » ? Une trajectoire toute blanche avec des comportements tous blancs. Ici, il n’est plus question de pleurer les 38 morts de l’accident avec le bus de la SOTRA en bon africain avec les siens. Il n’est plus question de passer dire bonjour aux sages et aux vieux du coin. Il n’est plus question de se rabattre vers un ami président africain pour des conseils. Il n’est plus question d’aller voir son champ comme le faisait un certain Gnassingbé Eyadema ou Lanssana Conté. C’est la mère patrie, la France, qui a tué pour qu’on devienne président. Les comptes, « Môsieur le président de la communauté internationale » ne les doit qu’à Sarkozy, au PS, et à la droite française. Des rumeurs circulent aussi, que le préfet est malade, il lui faut faire un bilan de santé de plus en plus en berne. Vrai ou faux, quand on  a fait gicler du sang d’innocentes personnes pour un pouvoir de 5 ans, on ne sort pas sans traumatismes. Ouattara on le sait bien, a un visage qui montre clairement les maux dont il peut souffrir. Le diabète avec son corollaire est bien là, et les crises d’hypertension ne laissent plus la logorrhée tranquille. De sa bouche dégoulinante de menteries, l’homme a bien pris soin de cadenasser toute la constitution de la Côte d’Ivoire depuis qu’il est aux affaires. A l’homme d’exception, est venu s’ajouter l’Etat d’exception.

Hier, en Côte d’Ivoire  en cas de vacances du président, c’est le président de l’Assemblée Nationale qui prenait les devants. Aujourd’hui, c’est un premier ministre sorti de nulle part et de surcroit connu pour sa barbarie ,son esprit démoniaque et  recherché par les Nations Unies, qui doit veiller sur les Ivoiriens.  Félix Houpheit Boigny peut se retourner mille fois dans son caveau, il n’y a rien qui a changé depuis qu’il a fait construire les premières universités en Afrique de l’Ouest. C’est bien des « délinquants » qui ont pris des armes pour se racheter des études jamais terminées qui gèrent sa Côte d’Ivoire, et avec l’œil bienveillant des riches et pays dits civilisés de ce monde. L’autre cadavre, Ibrahim Coulibaly , a beau aussi se remuer dans son caveau, c’est bien son ennemi juré, Guillaume Soro qui est actuellement le président de la belle et grande Côte d’Ivoire. La force brute paye. Les menteries payent aussi. Ne paye en Afrique que le nationalisme. Et de Patrice Lumumba en passant par Thomas Sankara, pour finir par Laurent Gbagbo, la finalité a été toujours la même pour les pestiférés : l’humiliation et la mort fatale. La Côte d’Ivoire sous Laurent était par terre. Sous Ouattara elle est bien au bas du bas-fond, donc irrécupérable et surtout avec un Guillaume Soro triomphant. Il voulait voir ce pays sous ses petits pieds. Depuis ce 12 Août 2011 il est exceptionnellement le président de Côte la d’Ivoire. Espérons qu’il ne prenne pas goût !

Camus Ali Lynx.info

Laisser une réponse