Dr David Ihou : son exil n’aura servi à rien !

0

Il se présente comme homme des services secrets. Il est aussi le seul à détenir le nom de son employeur. Des recoupements du Lynx, aucun service secret sérieux au monde ne peut employer un si piètre personnage. Ni la CIA, moins le Mossad ou la Scotland yard… Peut être les services secrets d’Eyadema et fils. Ou encore les barbouzes françaises qui vivent au Togo comme dans un territoire conquit ! Il se présente aussi comme stratège géopolitique. Demandez à celui qui sort ces mots de son bec de vous décrire le nouvel ordre mondial et vous tombez à la renverse. Pour lui, la guerre en Syrie, est dû au fait que, la famille Bashar est au pouvoir depuis 1973 comparée aux Gnassingbé qui y sont depuis 47 ans de père en fils. La guerre faite à Laurent Gbagbo est aussi dû au trop d’années au pouvoir (10 ans) du bété. Ne lui demandez pas surtout de vous dire pourquoi, l’Occident veut absolument la tête de ce président de peur que le Dr Ihou  ne commence par vous décrire sa vie d’étudiant à Dakar. Une vie qui l’aurait amené au Liban en compagnie d’une belle fille. Des vacances bien remplies avec cette dernière, et il a la consécration comme agent secret. On n’aimerait aussi se dorer le cul au soleil et avoir ce titre comme David Ihou. Désormais, homme des services secrets, il aurait exercé à plein temps et depuis plusieurs années. Mais à l’avantage de qui ? Une autre paire de manche. Apparemment, le seul agent secret au monde à vous laissez sa carte de visite qui mentionne bien son titre d’agent secret. On en veut encore. David Ihou, c’est la moyenne du Togolais moyen. Il ne sait pas où il va. Il sait seulement que, Faure est au pouvoir et mérite d’être là bas parce que les autres qui veulent venir, ne sont pas mieux que lui. Pourquoi voue t-il une haine viscérale contre ses petits amis d’hier ? Les raisons sont multiples. Ceux qui le connaissent disent qu’il souffre du complexe dû à sa petite taille, bref du « syndrome de Hitler ». Pour les autres, depuis qu’il est revenu d’exil, une partie de son système nerveux est sérieusement affectée par la dure réalité de la vie en Hollande où ses diplômes n’ont pas été reconnus. D’ailleurs, de la Hollande où il était réfugié, il finira par fuir ce pays pour la Guinée. En Guinée, le Dr se heurte à la dictature abominable de feu Lansana Conté. On raconte comment il a quitté ce pays les jambes au cou. Pour quelle histoire… pas d’importance ! Ce qu’on sait, est qu’il profitera de la venue de Faure Gnassingbé au pouvoir pour laisser ses amis,  les ministres Zoumaro Lantame et Napo en Hollande.

 

Dr David Ihou : Faure se méfie de lui !

Faure aime deux types de gens. Primo, ceux qui l’aident par leur aura et leur carrure à asseoir et sauver son pouvoir (cas Pascal Bodjona).

Secundo, Faure aime ceux qui ont une éducation de prédateurs, de « petits filous » et qui aiment le gain par des moyens qui frisent le ridicule. Les cas Ingrid Awade, Sam Bikassam ou Ferdinand Tchamsi sont des exemples patents.

Il se fait que, des deux profils, notre cher Dr n’obéit à aucun. Aussi, Faure est timide et parle très peu. Avec une pie comme David pour ami, il faut avoir des nerfs solides pour se calmer toutes les fois qu’il ouvrira sa « gueule » en public.

Dr David Ihou qui  avait le mal de vivre en Hollande à cause de l’exil dégradant, profite de l’arrivée de  Faure au pouvoir pour demander une audience. L’audience accordée, il remet au nouveau prince un projet d’assurance maladie qui est d’ailleurs tombé à la rédaction Lynx.info. Si l’idée en soi est bonne, son interlocuteur et prince du Togo n’en a cure de la santé des Togolais. Pour relever et faire ressusciter tous les hôpitaux mourants au Togo et permettre à tous les Togolais de bénéficier d’une assurance maladie, notre cher David croyait être le bienvenu dans la cour. Résultat, quand il tourne le dos, Faure froisse le projet et le jette à la poubelle. Des mois sans avoir eu le feedback de son projet, il s’approche de la CDPA pour défendre les couleurs de ce parti lors des élections législatives de 2007. De nouveau, l’homme est ridiculisé dans les urnes. Moins de 100 bulletins de vote en son compte dans l’isoloir. Frustré, il choisit ses ennemis séance tenante. Depuis, c’est la guerre contre tous les opposants excepté Faure qui n’a jamais eu du respect pour lui. D’articles saugrenus pratiquement dénudés de tous sens aux menaces directs en direction des journalistes qui l’auraient traité de Dr « Foldingue », c’est un David qui se cherche dans la jungle politique togolaise.  Bien plus, il se déclare être un des pions à la rescousse de Faure. Quand on voit les deux vies entre le Dr « Foldingue » et le « brouillon » économiste Faure, on peut craindre que leurs rapprochements qui se dessinent ne deviennent une pâle dictature bis pour le Togo. A côté de celle que nous avions déjà !

Taffa Biassi Lynx.info

 

Laisser une réponse