Dr. David Ihou ouvre le feu sur Drs Walla,Tsolenyanu et Mme Nadou Lawson

0

Mes chers amis,

J’ai lu, avec amertume, une interview du Dr WALLA, de la Synergie des Travailleurs du Togo(STT), où il déclarait :

« Les assassins de SINANDARE et DOUTI doivent être présentés à la Nation. »

Votre jeunesse, votre engagement syndical, et peut-être, un brin de sentiment de culpabilité (si vous n’aviez pas déclenché la grève, les deux élèves seraient encore vivants), vous font perdre le sens des réalités de nos pays africains, et du Togo, en particulier !…

En 1991, une simple dispute entre Mobas et Tchokossis, s’est transformée en vraie guerre rangée entre les deux communautés, avec un bilan de 21 morts et 62 blessés ! Le Général Eyadema et le PM KOFFIGOH, Ministre de la Défense, m’avaient chargé, en tant que ministre de la Santé et de la population, d’aller régler le problème médical de la localité, sécurisée par les militaires du camp Nioukpourma, commandé à l’époque par le colonel LAWANI. L’équipe médico-chirurgicale, que j’avais  emmenée avec moi, et dirigée par le Prof. JAMES Denis, avait, avec l’aide du Dr SONGNE, officier des FAT, opéré sans relâche pendant 48 heures d’affilée !…

Mes chers amis, réfléchissez, et dites-moi, si le colonel Yark livrait  le nom de l’assassin du jeune ANSELME « à la Nation », qu’est-ce qui se passera ? Moi je vais vous le dire :

Si c’est un gendarme Tchokossi, il n’y aura pas seulement 21 morts, mais peut-être 60 morts, parce qu’ici, il ne s’agit pas de pintades, mais de la mort de deux jeunes élèves !

Si c’est un gendarme kabye qui a tué le jeune Anselme, vous aurez une bataille rangée entre kabyè et Moba, avec peut-être 200 morts, quand les bérets rouges du camp Lanja seront appelés à la rescousse !

Si c’est un gendarme Akposso qui a tué le jeune Anselme, les Akposso qui vivent paisiblement dans le Tône vont le payer cher !

Si c’est un gendarme éwé ou mina qui a commis le meurtre, Dr TSOLENYANOU et Mme Nadou Lawson, vont trembler pour leurs frères EWE et Mina  vivant à Dapaong !

Dr WALLA, Dr TSOLENYANU, Mme Nadou LAWSON, et vous tous, mes frères et sœurs, en vos grades et qualités, il y a des règlements stricts dans les corps de la police et de la gendarmerie, comme chez les militaires, en cas de bavures… Les agents incriminés seront traduits en justice, avec les sanctions disciplinaire qui s’imposent. Ne faites pas un fond de commerce avec ce crime grave, et ne jetez pas de l’huile sur le feu ; restez dans votre domaine syndical, et laissez la justice faire son travail. Au Togo, un patronyme indique l’origine ethnique de la personne, c’est pourquoi c’est irresponsable de crier le nom d’un présumé meurtrier sur les toits ! Dans quelques mois, quand les présumés assassins passeront en procès, tout le monde connaîtra leurs noms, mais en ces moments-là, les passions se seront apaisées, la douleur, légèrement atténuée…

Ce sont, normalement, les députés de l’opposition (et même du pouvoir), présents à l’assemblée nationale, qui devaient interpeler le Premier Ministre, les ministres, et même exiger une enquête parlementaire… Ah ! Ces députés de l’opposition ! Sont-ils vivants ou sont-ils des momies ? Comptons voir : 19 de l’UFC, 8 pro ANC, et 4 du CAR, ce qui fait 31 ! Et des gens ne comprennent pas pourquoi je suis critique vis-à vis de notre opposition, qui n’existe que de nom !…

Ah, j’allais oublier : Djokhar TSARNAEV, le jeune tchétchène qui a commis l’attentat de Boston, avec son frère Tamerlan (tué par la police) , attentat qui a fait 3 morts , 80 blessés et 13 amputés, est soigné dans le même hôpital que les blessés américain ! Penses-tu, Dr WALLA, que l’agent des forces de l’ordre qui a tué le jeune ANSELME, s’il était blessé, peut se faire hospitaliser et se soigner au CHR de Dapaong, au milieu des autres blessés ?  Le TOGO est un pays, mais pas encore une Nation, Nous devons construire justement une nation, et des appels  à livrer des présumés assassins, à la vindicte populaire, ne sont pas de nature à construire une Nation. Nous ne sommes pas au FAR WEST américain, au 18è siècle !

Dr  David IHOU

 

Laisser une réponse