Détournement de 43 millions de FCFA à l’ANSAT..sous l’oeil vigilant du parrain,le colonel Ouro Koura Agadazi

0

Comme il bénéficie de la confiance du colonel Agadazi, il se permet de faire des choses insupportables

C’est devenu leur tasse de bouillie à l’Agence nationale de la sécurité alimentaire du Togo (ANSAT). Les détournements de fonds sont fréquents dans cette boîte qu’on croirait à une contagion. A chaque fois, un ou plusieurs agents sont écroués pour vol. Cette année et plus exactement dans ce mois de mars en cours, c’est le responsable financier et bras droit du patron de l’ANSAT, l’adjudant à la retraite Yarnaba Arouna Moustapha et le chef de ventes Dagnon Roland qui en ont fait les frais à travers un détournement qui s’élève à 43 millions de F CFA. Ce détournement a été découvert dans la semaine du 02 au 06 mars dernier dans les comptes de l’ANSAT ouverts à la Société des postes du Togo (SPT).

En effet, les fonds des ventes de maïs et de riz sont versés sur un compte logé à la SPT. C’est suite à un relevé de compte demandé par le Directeur général de l’ANSAT le colonel Ouro-Koura Agadazi Tchagara que ce trou de 43 millions a été constaté. D’après les recoupements, l’adjudant retraité Yarnaba Arouna Moustapha est au centre de l’affaire. « Comme il bénéficie de la confiance du colonel Agadazi, il se permet de faire des choses insupportables. Vous imaginez-vous qu’il ordonne par exemple aux magasiniers de déflaquer des sacs de produits à son profit ou celui de certains pontes du pouvoir ? Souvent, il dit que c’est à la demande du colonel Agadazi qui n’en est pas au courant. Et tenez-vous bien, au moment où ça pète, ce Yarnaba se rétracte pour laisser les gens-là seuls payer les pots cassés », souffle un employé de l’agence sous couvert de l’anonymat. Cette fois-ci, l’adjudant Yarnaba, l’homme qui a toujours su se tirer d’affaires et manœuvré pour que les autres paient à sa place, n’a pas eu de chance. Il a été pris avec le chef de ventes à la direction générale de l’ANSAT Dagnon Roland. L’adjudant Yarnaba n’a passé que 48 heures d’horloge à la brigade antigang après avoir déboursé bien sûr 4 millions au moment où son compagnon Dagnon Roland croupit à la prison civile de Lomé. Une politique de deux poids, deux mesures que beaucoup à l’ANSAT ont de la peine à accepter. Acculé, Dagnon Roland n’a reconnu que 16 millions sur les 43 disparus. Or, Yarnaba n’a versé que 4 millions pour recouvrer la liberté et s’éviter la prison. Qu’en est-il alors des 23 millions restants ?

Les langues commencent à se délier de plus en plus à l’ANSAT où les uns et les autres pointent le doit accusateur sur l’adjudant à la retraite Yarnaba Arouna Moustapha, l’homme qui vient de voir son contrat renouvelé par son pote Agadazi. A l’heure qu’il est à Lomé et plus précisément à l’ANSAT, le colonel Ouro-Koura Agadazi Tchagara va-t-il lâcher son homme à tout faire Yarnaba Arouna ou le laisser continuer ses basses besognes pour au final se réveiller un matin avec une ANSAT explosée?

Taffa Biassi Lynx.info
 

Laisser une réponse