Décès du président ghanéen John Atta Mills

0

Le président ghanéen John Atta Mills est brutalement mort à l’âge de 68 ans et le vice-président John Dramani Mahama doit prêter serment pour le remplacer mardi soir, a-t-on appris de la présidence et de sources proches.

« C’est le coeur lourd (…) que nous annonçons la mort soudaine et prématurée du président de la République du Ghana », lit-on dans le communiqué.

Le chef de l’Etat est décédé quelques heures après être tombé malade, indique le communiqué sans autre précision.

D’après une source proche de la présidence, qui a demandé à rester anonyme, Mills s’était plaint de douleurs lundi soir et est décédé mardi après-midi après une rapide détérioration de son état de santé.

Il était revenu il y a quelques semaines des Etats-Unis, où il avait subi une batterie d’examens.

Mills devrait selon toute vraisemblance se représenter à la tête du Ghana à la présidentielle organisée en décembre.

Selon les termes de la constitution ghanéenne, Mahama doit assurer l’intérim jusqu’aux prochaines élections.

Reuters

 

Laisser une réponse